Restez connectés avec nous

Archives

Traor

Accusé par les médias d’avoir réalisé un « non match » face au PSG ce samedi après midi et aider les parisiens à gagner face à Auxerre (3-1), le défenseur auxerrois, Sammy Traoré s’est défendu dans les colonnes du Parisien.


L’incompréhension : « Je n'en ai strictement rien à faire car je n'ai rien à me reprocher. Mais comment peut-on dire des choses comme ça alors que j'ai ma femme, mes enfants et tous mes amis dans les tribunes ? Ça veut dire que je suis un tricheur vis-à-vis de mes enfants ? Ce n'est pas normal. Paris s'est mis dans cette situation sans moi. Je ne vois pas pourquoi j'aurais l'amabilité de faire un non-match pour les aider. Je suis supporteur du PSG quand je ne joue pas contre eux.»

Il voulait vraiment joué contre Paris : « Oui. Le coach (NDLR : Jean Fernandez) m'avait dit de prendre mes responsabilités. J'étais prêt dans ma tête. Physiquement, je ne m'étais pas entraîné de la semaine mais ça me tenait à cœur de jouer contre Paris. Je voulais vraiment faire un bon match et laisser une petite empreinte. J'assume totalement mon match. Je ne vois pas où il peut y avoir suspicion. Si les gens disent qu'on n'a pas vu le Traoré des grands jours, ça veut dire que je fais d'habitude des matchs corrects. Là, je suis passé un peu au travers donc ils sont déçus. »

Il ne croit pas à la tricherie dans le football : « Non, non, non. Ça voudrait dire que les mecs ne sont pas professionnels et manquent à leur devoir car ils vivent du football et en font profiter leur famille. Et puis les joueurs se respectent. Ils ne peuvent pas faire des choses comme ça. Quand on parle des scandales en Italie, ça ne se fait pas entre joueurs mais entre présidents et arbitres. Entre nous, on ne peut pas se permettre ça. »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives