Restez connectés avec nous

Mercato

Mercato – De Ligt a maintenant la Juventus comme priorité, indique Di Marzio

Mercato - De Ligt a maintenant la Juventus comme priorité, indique Di Marzio

Le dossier Matthijs De Ligt agite la presse et les supporters depuis plusieurs semaines déjà. D’abord proche du FC Barcelone, le défenseur central de 19 ans de l’Ajax Amsterdam et des Pays-Bas a ensuite été annoncé sur le point de signer au Paris Saint-Germain. Mais la Juventus Turin s’est placée sur le dossier. Ce matin, De Telegraaf et Gianluca Di Marzio ont assuré qu’elle était bien avancée. Ce samedi après-midi, le journaliste italien confirme et annonce même le club italien en favori.

« Les discussions entre la Juventus, l’Ajax et Mino Raiola continuent, à la recherche des accords définitifs pour le transfert de Matthijs De Ligt. La demande salariale est de 12 millions d’euros nets plus bonus, avec une clause de libération qui varie chaque saison mais qui ne serait pas inférieure à 150 millions. Le prix de De Ligt oscille entre 65 et 75 millions. La Juve n’a jamais été aussi proche de conclure le transfert du Néerlandais. De Ligt a donné la priorité aux Bianconeri.

Mais il faut conclure rapidement. Le PSG a renvoyé des signes avec Leonardo. Les Français étaient proches, mais avec le départ du directeur sportif Antero Henrique ils ont perdu leur avance. Une situation qui a permis à la Juventus de rentrer dans le dossier pour réaliser un grand coup. »

Rien de sûr, mais de quoi craindre que le PSG se fasse dépasser.

Malheureusement, il n’y a rien d’impossible à tout cela. De Ligt est un excellent joueur, alors la concurrence est rude. Les grands clubs ont des arguments pour s’imposer et se battent. On reste méfiant sur le ralentissement pris par le PSG, car le dossier pouvait être entretenu. Par contre, la Juventus peut en effet vraiment tenter sa chance et s’imposer. Sauf que rien n’est sûr tant qu’il n’y pas de signature. On a déjà vu des pistes dans ce genre osciller entre plusieurs fins possibles pour un rebondissement dans la dernière ligne droite. Il reste de l’espoir, même si on ne peut que se méfier.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Mercato