Restez connectés avec nous
Sévérac: "Neymar, l'histoire d'un joueur qui veut partir mais qui ne peut pas partir"

Mercato

Sévérac: « Neymar, l’histoire d’un joueur qui veut partir mais qui ne peut pas partir »

C’est le feuilleton qui tient en suspend toute la planète football depuis hier soir : Neymar Jr veut donc bel et bien quitter le Paris Saint-Germain. C’est Leonardo, via un entretien accordé au Parisien qui a corroboré cette tendance. Le tout maintenant est que le club acheteur mette sur la table ce qu’attendent les dirigeants franciliens afin de lâcher leur superstar de 27 ans. Une transaction qui s’avèrera impossible, explique Dominique Sévérac sur le plateau de La Chaîne L’Equipe

“Il était prévu que Neymar fasse une intervention publique un peu guidée par le Barça après la Copa America. Pour moi, c’est l’histoire d’un joueur qui veut partir mais qui ne peut pas partir. Il a un mauvais karma à Paris, mais le Barça ne peut pas l’acheter au prix fixé. Et puis il est lié par des contrats partout, il a un salaire de malade à Paris, un partenariat avec QNB, ils ont mis 80M€ dans son institut au Brésil… il est un peu tenu. « 

Séverac « S’il doit rester au PSG, Neymar sera bon. »

« Donc, il veut partir mais il ne peut pas partir. La date butoir, c’est un peu le 8 août avec la fermeture du marché anglais si le Barça veut exfiltrer des joueurs comme Malcom, Dembele, Coutinho, pour récupérer de l’argent.S’il doit rester au PSG, Neymar sera bon. Il ne va pas se mettre à manger des pizzas et boire des sodas… S’il veut partir dans un an il a intérêt à être bon. Il aura 28 ans. Et en 2020, il y aura une autre Copa América, il aura particulièrement envie d’y être…, a exposé Sévérac. 

Difficile de faire un meilleur résumé des faits que Dominique Sévérac ici : clairement, on ne peut qu’abonder en son sens, Car oui, si le PSG avait réussi à boucler le transfert du siècle en 2017 en arrachant Neymar aux Blaugranas, la donne est toute autre aujourd’hui car il n’y a nullement la présence d’une clause libératoire qui pourrait faciliter cette transaction.

De plus Sévérac a bien exposé les enjeux qui jalonnent ce dossier. Bref, comme l’a très justement rappelé Leonardo, si Neymar veut partir il faudra simplement que le club de la capitale y retrouve son compte. Ce qui ne place pas vraiment le Ney en situation de force dans cette affaire. Une dimension qu’il ferait bien d’assimiler très vite s’il ne veut pas aller à l’encontre de grosses désillusions dans les semaines à venir.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato