Restez connectés avec nous
Féminines - Lair "Il va falloir continuer à y croire et réagir"

Actu Féminin

Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant 2-1 face à Montpellier. Un revers particulièrement douloureux, car il est concédé face à un concurrent direct pour le podium (les deux équipes ont maintenant autant de points). Et il vient quelques jours après la sanction d’une défaite sur tapis vert pour avoir fait jouer Sarah Palacin contre Albi alors qu’elle n’était pas sur la feuille de match. Sur le site officiel du PSG, Patrice Lair (entraîneur) et Sabrina Delannoy (défenseur) ont donné leur sentiment après la défaite.

Patrice Lair – « On a fait un non match. On a la chance de marquer en première période. On a ensuite une opportunité de faire le break mais on manque de justesse. Ensuite on fait deux erreurs de marquage par manque de concentration et d’agressivité.

On prend deux coups de pied arrêtés qui nous amènent à ce résultat. Il va falloir gagner le match en retard contre Saint-Etienne pour revenir à un point de Montpellier, et puis surtout continuer à y croire et réagir. »

Sabrina Delannoy – « C’est une déception et une frustration aussi parce que, forcément, pour rester en course pour le titre il fallait faire un résultat ici. On savait que Montpellier jouait aussi sa saison, les conditions n’étaient pas idéales, mais on ne se cherche pas d’excuses. Elles ont été plus conquérantes que nous.

Il faut tirer les enseignements. On fait des erreurs de concentration. Il faudra travailler dessus pour s’améliorer. Il faut rester solidaires car on a eu une première partie de saison parfaite. L’équipe doit rester soudée dans ces moments compliqués qu’on avait pas encore connus. »

Le PSG peut s’en vouloir après ce match perdu. Surtout qu’il a mené aux scores et les deux buts concédés sont avant tout des erreurs parisiennes. Un relâchement qui vient peut-être de la mauvaise nouvelle des points perdus bêtement. Mais il ne faut pas pour autant baisser les bras. Paris risquerait de terminer sur la dernière marche du podium (Juvisy, 4e, n’a que 16 points, alors que Paris en a 30). Ce qui serait une très grande déception. Il y a encore de belles choses à faire, que ce soit en championnat, en Coupe de France ou en Ligue des Champions. A Patrice Lair et ses joueuses d’avoir la bonne réaction pour rattraper leurs erreurs.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Actu Féminin