Restez connectés avec nous
Paisley "J'ai rarement vu un tel talent offensif...Je suis sous le charme de Rabiot"

Anciens

Paisley « J’ai rarement vu un tel talent offensif…Je suis sous le charme de Rabiot »

Grégory Paisley, ancien défenseur passé par le Paris Saint-Germain de 1996 à 2001 aujourd’hui consultant sportif, est revenu sur le début de saison de son ancien club sur le site officiel du PSG. L’occasion de faire l’éloge de l’équipe parisienne, dont certains talents en particulier.

« C’est un truc de fou ! J’espère que les gens se rendent compte du spectacle qu’ils ont la chance de voir. J’ai commenté pour beIN SPORTS la victoire 7-1 contre le Celtic. J’ai rarement vu un tel talent offensif, encore plus fort que le duo George Weah-David Ginola au début des années 1990. On pense qu’il suffit d’acheter des stars pour gagner un match, mais faire jouer onze joueurs de très haut niveau ne fait pas toujours une grande équipe. 

il est désormais un des meilleurs à son poste en Europe’

En tant que défenseur latéral, j’étais un inconditionnel de Maxwell. Aujourd’hui, je suis sous le charme d’Adrien Rabiot. Je l’avais vu jouer au Camp des Loges, en U19, il y a quatre ans, et j’étais persuadé qu’avec un tel pied gauche et cette aisance sur la pelouse, il deviendrait un grand joueur. Je ne m’étais pas trompé, il est désormais un des meilleurs à son poste en Europe, il sait tout faire : il est puissant, a un bon jeu de tête, va vite et peut casser les lignes adversesAvec ce milieu à trois au côté de Marco Verratti et Julian Draxler, il ne joue pas qu’au poste de sentinelle. Il est vraiment très fort et sa marge de progression est encore importante. »

Le PSG réalise son meilleur début de saison, que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions le club de la capitale enchaîne les succès et impose une domination qu’il n’avait pas les saisons précédentes. Tous les joueurs semblent aujourd’hui avoir passé un réel cap, et même s’il faudra encore confirmer tout au long de la saison, cette équipe a réellement les moyens d’atteindre tout ses objectifs. Sans Thiago Motta, absent depuis plusieurs semaines, Unai Emery a su enfin trouver la solution pour rajeunir son milieu de terrain et le rendre plus performant. Il faut aussi savoir féliciter le coach parisien qui gère parfaitement son effectif et qui a su imposer sa pâte.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Anciens