Restez connectés avec nous
Adversaire - "Aulas est ridicule"

Adversaires

Adversaire – « Aulas est ridicule »

         Comme d’habitude, Jean-Michel Aulas a parlé de l’arbitrage après un résultat décevant pour l’OL. Il voulait plus que le nul contre le Paris Saint-Germain, alors il a trouvé des excuses habituelles. De quoi se rendre ridicule d’après Eric Di Meco qui s’exprime sur RMC.

« Dans cette histoire de penalty, le gros problème, c’est le manque d’uniformité dans l’arbitrage en L1. Quand il y a des penaltys arrêtés, la plupart du temps il y a des défenseurs dans la surface. On a quand même toujours l’impression que c’est un arbitrage à la tête du client. Mais là, Henri Bedimo, il est presque au niveau du point de penalty. Après, le président Aulas est ridicule. Je ne sais même pas pourquoi on en parle. Personne ne peut croire que l’OL est lésé cette saison ! Il n’est pas le dindon de la farce. »

     Mais c’est un peu la marque de fabrique de J-M. Aulas depuis la perte de puissance de l’OL. Jouer la carte du club pauvre, désavantagé parce qu’on lui en veut encore de ses années de dominations, des arbitres qui sont avec l’adversaire. C’est dommage, parce que à part cet aspect désagréable, Lyon a un équipe assez plaisante à voir jouer en général. Bien sûr qu’il faudrait que la règle soit tout le temps parfaitement respecté, mais d’habitude cela se joue de très peu. Là les joueurs étaient presque au niveau de Zlatan Ibrahimovic quand il tire. Et puis, bien sûr, Aulas n’a pas prêté attention au fait que le penalty aurait été retiré de toute façon, que Ibrahimovic mette la balle au fond des filets ou non.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires