Restez connectés avec nous
Aouchiche revient sur les difficultés de s'imposer dans l'effectif du PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Aouchiche revient sur les difficultés de s’imposer dans l’effectif du PSG

Adil Aouchiche, actuel milieu de terrain de l’AS Saint-Étienne âgé de 18 ans, a quitté l’été dernier, le Paris Saint-Germain, son club formateur pour rejoindre le club stéphanois. Un choix qui a fait parler et qui a une nouvelle fois montré les difficultés que peut avoir le PSG à garder ses jeunes joueurs. Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, Aouchiche, a donné son ressenti sur le centre de formation du club de la capitale et sur les motivations des Titis parisiens, qui peuvent les pousser à tenter l’expérience ailleurs. 

Aouchiche «Pour un jeune, s’imposer au PSG, ça demande du temps»

«Le PSG joue la Ligue des champions, a de grosses exigences, un effectif de stars… C’est un club qui est sous pression permanente. Quand un coach arrive, il doit gagner tous ses matches. Je ne dis pas que le PSG ne fait pas confiance aux jeunes, mais la concurrence y est très rude. Pour un jeune, s’imposer au PSG, ça demande du temps. Libre à chacun de le prendre ou pas. Moi, j’ai fait le choix de partir à Saint-Etienne parce que, tout en prenant mon temps, je pouvais avoir ce que je voulais plus vite. Le PSG est une très bonne équipe pour progresser, mais vu la qualité de l’effectif, il est très compliqué de s’y imposer.»

Aouchiche «Il faut se poser et s’interroger sur ce qu’on veut vraiment»

«Quand on grandit au PSG, on veut tous jouer avec l’équipe première assez rapidement. Mais c’est compliqué pour le PSG qui a plusieurs stars à faire jouer et peu de temps de jeu à accorder aux jeunes. Ceux qu’il garde, comme Kimpembe ou Rabiot, s’imposent parce qu’ils ont pris le temps nécessaire, ont grandi avec de très grands joueurs et ont acquis beaucoup d’expérience au PSG. Il ne faut pas rester pour rester, ni partir pour partir… Il faut se poser et s’interroger sur ce qu’on veut vraiment. Si tu veux rester au PSG et t’y imposer, pourquoi pas. Mais quand on est issu de la formation du PSG, vu le nombre de sollicitations extérieures, un départ est aussi une option.»

Aouchiche «Le club m’a fait progresser, c’est un centre de formation magnifique»

«Mes années à Paris ont été extraordinaires. J’ai grandi et je suis devenu un homme au PSG. Le club m’a fait progresser, c’est un centre de formation magnifique. En pro, même si le Covid nous a bloqués, j’ai vécu de très belles choses, c’était une expérience incroyable. Je suis très reconnaissant envers le coach Tuchel, qui m’a fait débuter en Ligue 1 et en Coupe de France. Il m’a donné du temps de jeu. Moi, j’en voulais plus, bien sûr. Mais je ne le remercierai jamais assez de m’avoir mis le pied à l’étrier. Ce sont des moments qu’on n’oublie pas.»

Pour beaucoup de jeunes joueurs, s’imposer au sein de l’effectif parisien semble mission impossible. Le problème est, qu’il faut être très patient et saisir la moindre opportunité qui se présentera. Certains joueurs sont prêtés, afin qu’ils aient du temps de jeu, s’aguerrissent et reviennent un plus mature au sein de l’équipe. Mais même dans ces conditions, au vu de la qualité de l’effectif, il n’est pas certain que le joueur arrive à s’y imposer. Si un jeune issu du centre de formation veut pouvoir très rapidement avoir une place de titulaire, il est évident qu’au PSG cela semble très compliqué.

Rejoindre un club de Ligue 1, comme l’a fait Aouchiche, est finalement une très bonne solution pour un jeune joueur qui émerge. Lorsque les opportunités se présentent, il faut les saisir. Si de son côté, le PSG ne fournit pas de garanties suffisantes, il est normal qu’une autre proposition d’un club de Ligue 1 soit acceptée. Même si les jeunes n’ont pas non plus la garantie d’y percer. Ils jouent plus dans un premier temps au PSG, certes, mais ce n’est pas forcément payant sur le long terme. Globalement, les jeunes joueurs n’ont pas la patience de prendre le temps de s’imposer dans un effectif comme celui du PSG. Avoir un contrat professionnel et le salaire qui va avec reste l’une des priorités et forcément lorsque cela se présente, c’est difficilement refusable.

Il ne faut pas oublier que certains Titis parisiens sont parvenus à s’imposer au sein de l’effectif. C’est aussi au club de montrer un certain intérêt et une confiance s’il veut garder son élément. Mais globalement, il est compliqué de discuter avec des joueurs qui ne veulent pas prendre le temps. Le club de la capitale n’est pas le seul fautif dans l’histoire. Il a actuellement l’un des meilleurs effectifs d’Europe, les joueurs doivent aussi prendre conscience que pour s’y imposer, il faut énormément de travail et que cette consécration ne se fera pas du jour au lendemain.

 

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG