Restez connectés avec nous
Balbir salut le mercato du PSG qui "est réellement exceptionnel"

Autour du PSG

Balbir salut le mercato du PSG qui « est réellement exceptionnel »

Denis Balbir, consultant pour But Football Club, est revenu dans sa chronique sur le mercato du Paris Saint-Germain. Il commence par faire l’éloge de Sergio Ramos, défenseur espagnol de 35 ans arrivé à la fin de son contrat au Real Madrid, avant de s’interroger sur la concurrence à venir en défense centrale. Il salut par la même occasion le grand mercato du PSG (avec Achraf Hakimi notamment) avant de donner son avis tranché sur la future concurrence entre Gianluigi Donnarumma, gardien de 22 ans, et Keylor Navas, 34 ans.

Balbir « Sergio Ramos reste une valeur sûre »

« La semaine passée, le PSG a finalisé l’arrivée d’un grand nom du football : Sergio Ramos. En espérant qu’il ne s’agisse pas d’un coup marketing « à la Beckham ou à la Buffon ». Je pense que ce ne sera pas le cas. Même s’il reste sur une saison de blessure et qu’il n’était pas dans le groupe d’une Roja demi-finaliste de l’Euro, Sergio Ramos reste une valeur sûre. 

Balbir « Pour le duo Marquinhos – Kimpembe, l’arrivée de Sergio Ramos est quand même un signal »

Balbir salut le mercato du PSG qui "est réellement exceptionnel"

Partido de vuelta de octavos de final de Champions League disputado entre Real Madrid y Atalanta. En la imagen, Sergio Ramos celebra el segundo tanto.
Second leg match of the Champions League last 16 played between Real Madrid and Atalanta. In this picture, Sergio Ramos celebrates the second goal.
Photo by Icon Sport – Sergio RAMOS – Stade Santiago-Bernabeu – Madrid (Espagne)

Sur cette arrivée, j’ai quand même quelques interrogations. On a pris Sergio Ramos pour ses qualités sportives et son leadership mais son arrivée a déjà fait grincer quelques dents. Notamment du côté de Presnel Kimpembe. Ce n’est jamais très bon quand on sait que le PSG a beaucoup de mal à garder ses Titis.

Là, on place encore un enfant du club dans des conditions psychologiques loin d’être optimales même si la concurrence doit être saine et logique. Pour le duo Marquinhos – Kimpembe, l’arrivée de Sergio Ramos est quand même un signal. En espérant que le leader de vestiaire qu’on annonce ne soit pas celui qui fera qu’involontairement le vestiaire va se fracturer… »

Balbir ne se trompe pas, Sergio Ramos est un grand nom du football et il ne semble pas venir au PSG pour faire de la « publicité« . Bien sûr le coup marketing existe par la simple présence d’un « monstre » comme l’Espagnol. Mais cela ne s’arrête pas là, Ramos a prouvé à de maintes reprises qu’il haïssait la défaite. De plus, si l’on rajoute son goût prononcé pour le travail, on se retrouve face à un monstre de professionnalisme. Il va apporter de la concurrence, c’est une certitude, mais cela fait aussi partie du football.

Le meilleur jouera et c’est dans cet état d’esprit qu’il faut que Marquinhos et Presnel Kimpembe (défenseurs de 25 et 26 ans) soient. Il n’y a pas de grande équipe sans une grande concurrence. Cela permet de maintenir la concentration chez tout le monde, dans une saison, l’équipe aura besoin de toutes ses forces. De plus, il n’est pas certain que Kimpembe vivent mal la venue d’un joueur référence à son poste qui pourrait lui faire franchir un cap. Il a même été l’un des premiers à saluer l’arrivée de l’Espagnol dans la « famille PSG« .

Balbir « C’est quand même du recrutement quatre étoiles »

« Après, je me demande aussi si cette arrivée n’est pas aussi lié à un autre coup encore plus médiatique qui pourrait intervenir d’ici à la fin du mois d’août : Cristiano Ronaldo. On connait la proximité entre les deux anciens leaders du Real Madrid. N’est-ce pas voulu de prendre Sergio Ramos pour aller plus loin avec CR7 ? Ce serait énorme mais ça y ressemble un peu.

En tout cas, le Mercato du PSG est réellement exceptionnel. Après Wijnaldum, Donnarumma et le coup Achraf Hakimi pour renforcer un couloir droit qui en avait besoin, c’est quand même du recrutement quatre étoiles. Chaque année, on dit la même chose. On répète que le PSG est taillé pour remporter la Ligue des Champions. »

Une fois n’est pas coutume, le PSG a attaqué fort dans ce mercato. Des signatures sans transferts, Achraf Hakimi, latéral de 22 ans pour 60 millions d’Euros, mais où s’arrêtera le mercato de Paris. Les dirigeants veulent frapper fort et vite pour que Pochettino puisse disposer d’un groupe assez large pour l’ouverture du championnat. Il semble hors de question de revivre le marasme du début de saison dernière qui aura au final coûté très cher. Balbir a raison, le mercato parisien est exceptionnel. 

Il manque encore deux ou trois recrues ainsi que deux ou trois départs pour que la saison puisse débuter, mais pour l’heure, Paris fait le maximum pour se garantir une équipe de très haut niveau qui commence à faire peur sur le papier. La Ligue des Champions est bien sûr dans toutes les têtes et cette saison pourrait bien voir le PSG encore truster les premières places. Mais on l’a vu par le passé, une équipe de star ne garantit rien, la vérité restera toujours le terrain et l’énergie que les joueurs mettent pour l’emporter. Sur ce plan, les arrivants vont faire du bien.

Balbir « mon seul bémol est la guerre des goals qui promet d’être tendue« 

« Aujourd’hui, mon seul bémol est la guerre des goals qui promet d’être tendue entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma, Le PSG s’est mis tout seul dans une difficulté. Paris récupère vraiment un très grand talent par la taille et le talent.

En prime, il va débarquer dans la Capitale avec l’euphorie du titre européen. Ce sera dur pour Navas. Le Costaricien a été décisif et exceptionnel l’an passé mais le monde du football oublie vite. Cet été, Keylor Navas était dans l’ombre, Gianluigi Donnarumma en pleine lumière et cela peut jouer dans les choix. Avec ce qu’il vient de se passer, Donnarumma devient le nouveau favori pour le poste de numéro 1. »

Balbir salut le mercato du PSG qui "est réellement exceptionnel"

REGGIO EMILIA, ITALY – November 15, 2020: Gianluigi Donnarumma of Italy gestures during the UEFA Nations League football match between Italy and Poland. (Photo by Nicolò Campo/Sipa USA)
By Icon Sport – Gianluigi DONNARUMMA – Stadio Olimpico – Rome (Italie)

Évidemment, on ne peut pas parler de mercato sans souligner que l’arrivée de Gianluigi Donnarumma risque d’amener une sorte de tension au sein de l’effectif. Non pas que le joueur soit détesté par le vestiaire, mais plutôt que le portier actuel, Keylor Navas (33 ans), est fortement apprécié. De plus, Donnarumma sort meilleur joueur de l’Euro ce qui ne va pas manquer de piment au moment d’arriver officiellement dans la capitale. 

Balbir parie sur une montée en puissance de l’Italien au détriment du Costaricien, mais on ne peut pas encore statuer sur ce point-là. Paris s’assure l’avenir et pour cela, elle doit prendre des risques dans le présent. Il y a pire comme situation, le PSG va partir armé de 2 des 5 meilleurs gardiens du monde actuellement, ce n’est pas rien. Bien sûr, on aurait préféré voir un gardien numéro 1 bien dans ses bottes, mais cela signifiait aussi passer à côté de l’arrivée du gardien italien librement. On l’aurait aussi reproché à Paris de ne pas avoir de coups d’avance. Avec Donnarumma, le PSG s’attire des complications, mais veut bel et bien rêver plus grand.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG