Restez connectés avec nous
Bennani n'est pas tendre avec Leonardo, son retour au PSG est un échec
©Iconsport

Autour du PSG

Bennani n’est pas tendre avec Leonardo, son retour au PSG est un échec

Sur le plateau de La Chaîne L’Équipe, Karim Bennani, journaliste a exprimé ses doutes sur le cas Leonardo, directeur sportif du Paris Saint-Germain depuis son retour à l’été 2019. S’il reconnaît que son premier passage au début de l’ère qatarie est une vraie réussite, il évoque davantage d’échecs depuis son retour. Comme il l’a dit lui-même, il y a eu des erreurs.

Bennani « C’était une vraie réussite »

« Avec ce retour de Leonardo, le PSG a essayé de changer de dimension. Mais là, il faut dire que c’est un échec par rapport à son premier passage. Le Leonardo 1 c’est les arrivées de Thiago Silva, d’Ibrahimovic, de Thiago Motta ou de Maxwell. Là, le PSG avait vraiment changé de dimension. C’était une vraie réussite.

Bennani « Je pense qu’il y a plus d’échecs depuis son retour, que de succès »

En revanche, la deuxième version de Leonardo au Paris Saint-Germain, selon moi, c’est un échec. Alors oui, il y a eu une finale et une demi-finale de Ligue des Champions, mais je ne le mets pas au crédit de Leonardo. Je pense qu’il y a plus d’échecs depuis son retour, que de succès. Il le dit lui-même : il faut des changements. Il s’inclut lui-même dans ce processus. »

Aujourd’hui, au PSG, tout est un échec pour tout le monde. Tout le monde le répète à juste titre ou non. Leonardo n’a pas réussi à dégraisser les effectifs et surtout, il a enregistré l’arrivée de nombreux joueurs libres mais vieillissants pour certains. Leonardo a un autre rôle que lors de son premier passage, où on l’entendait plus devant les médias. Aujourd’hui, il a plus un rôle d’assistant de direction et pèse plus ses mots lors de ses sorties médiatiques assez rares. Évidemment que la fin de l’ère Tuchel (l’entente entre les deux était compliquée.) et la période extrêmement difficile dans le jeu avec Mauricio Pochettino montre qu’il est difficile de cohabiter avec lui. C’est peut-être cela son échec récent. Le manque de liens avec son staff et certains des joueurs. Il a renouvelé des contrats qu’il n’aurait pas du (cf Layvin Kurzawa) et le PSG le traîne comme un boulet depuis. 

Mais il l’a dit, il a fait des erreurs. Est-ce le signe avant-coureur d’un départ ? Ou juste l’idée de se remettre en question ? Dans tous les cas, il semble qu’il y ait une prise de conscience. Le PSG est un club qui a plus de 50 ans désormais. Mais on est aussi obligé de dire que les Qataris ont sauvé le club en quelque sorte. Ils ont apporté la grosse majorité des titres sur la scène nationale, et même un finale de Ligue des Champions. Après, ce n’est pas une raison pour faire table rase du passé. Mais ce n’est pas l’impression générale de ces derniers mois, où les anciens ont été célébrés, où d’ancien pensionnaires du PSG sont interviewé chaque semaine sur le site officiel et où les anniversaires ne sont jamais oublié. Après, il y a un manque au niveau de la direction. Il faudrait peut-être intégrer un ancien dans l’organigramme afin de contrebalancer ce qui se passe aujourd’hui. Le PSG est une équipe de stars et c’est vrai que les années 2000 n’ont marqué personne ou très peu. Avant cela, le PSG avait fait de grandes choses qu’il ne faut pas oublier.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG