Restez connectés avec nous
Bitton dézingue le PSG "ça annonce des moments compliqués"

Autour du PSG

Bitton dézingue le PSG « ça annonce des moments compliqués »

Stéphane Bitton, journaliste, n’a pas apprécié le jeu proposé par le Paris Saint-Germain contre Bruges ce mercredi (match nul 1-1, voir le résumé ici) en marge de la première journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Il évoque dans sa chronique pour France Bleu Paris, une équipe du PSG qui n’a pas répondu présent et se dit très inquiet pour la suite. Notamment avec le match contre Manchester City qui va arriver très vite et où les joueurs parisiens devront montrer autre chose sous peine de vivre une terrible désillusion.

Bitton « j’ai été déçu par ce match nul ramené par les Parisiens de Bruges »

« Tu as voulu voir Paris, tu as vu Bruges. Tu as voulu voir Messi, tu as vu Vanaken. J’ai voulu voir Paris et on a revu Bruges. Comme tous ceux qui aiment le PSG, j’ai été déçu par ce match nul ramené par les Parisiens de Bruges, qui était désigné comme le club désigné comme le plus faible du groupe. Alors qu’est-ce que doivent être les autres…Ça annonce des moments compliqués pour le Paris Saint-Germain.

Bitton « Bravo à eux mais Paris n’était pas prêt ça, c’est une certitude et on s’en est rendu compte »

En tout cas, Bruges avait tout ce qu’il manquait au PSG, de l’engagement, de la fraîcheur et de l’envie. Bravo à eux mais Paris n’était pas prêt. C’est une certitude et on s’en est rendu compte. Manque d’intensité, de liant, d’automatismes et de réussite. Il faudra faire beaucoup mieux le 28 septembre prochain. Ce sera Manchester City, qui a broyé Leipzig sur un score de tennis, 6-3. Bref, Paris a encore beaucoup de travail, tout n’est pas à jeter mais il y a encore beaucoup de travail pour le PSG. On n’était pas très loin de la dream team. »

Si on s’arrête sur le match contre Bruges, on a de quoi être très inquiet. Mais le PSG est une équipe un peu particulière. Parfois faible contre les plus faibles, elle peut aussi performer contre les plus gros poissons dans les compétitions. La preuve ? L’année dernière, en difficultés, les Parisiens avaient livré une grande prestation collective contre le Bayern Munich. Il est tout de même difficile de comprendre pourquoi les Parisiens n’ont pas montré plus d’envie. Il y avait tout pour faire un grand match et ils n’ont même pas essayé, c’est ce qui est le plus frustrant. 

Il ne faut pas minimiser les absences, Marco Verratti et Idrissa Gueye (milieux de 29 et 31 ans), auteurs d’un bon début de saison, sont des joueurs à part pour le PSG qui n’a jamais réussi contre Bruges à mettre en place un milieu de terrain cohérent. Bien sûr, il ne faut pas se cacher derrière les absences et les joueurs doivent faire des efforts, car on les a trop vus marcher sur le terrain. 

Sans envie, il ne peut rien se produire de très bon. Le talent ne suffit pas et il faut peut-être que Mauricio Pochettino se pose les bonnes questions. Des joueurs ont été en très grande difficulté et l’entraîneur aurait dû le voir à l’entraînement. Il n’y a rien d’alarmant car il ne faut pas enterrer les Parisiens trop vite mais on ne peut pas se dire très serein quand on voit l’attitude de ces joueurs sur une pelouse de football.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG