Restez connectés avec nous
Bitton rappelle que l'argent ne suffira pas pour convaincre Mbappé ni réussir le mercato

Autour du PSG

Bitton est contre le PSG pour le recours au CNOSF pour Neymar et Kimpembe

Stéphane Bitton, journaliste, est revenu sur les ondes de France Bleu Paris, sur l’imbroglio autour des suspensions des joueurs du Paris Saint-Germain pour la finale de Coupe de France ce mercredi soir contre l’AS Monaco (coup d’envoi à 21h15, diffusion sur France 2 et Eurosport 2). Pour lui, une sanction est une sanction et cela relève d’un rôle éducatif que d’appliquer le règlement. Son souhait est de ne pas voir Neymar, attaquant de 29 ans et Presnel Kimpembe, défenseur de 25 ans, sur la pelouse du Stade de France ce mercredi soir.

Bitton « Aujourd’hui le PSG veut suspendre les suspensions des suspendus »

“Il y a quelques années Charles Pasqua voulait terroriser les terroristes. Aujourd’hui le PSG veut suspendre les suspensions des suspendus. En l’occurrence Neymar et Presnel Kimpembe. L’idée n’est pas d’effacer la sanction mais de la décaler à dimanche. Vous allez me dire : qu’est-ce qui est le plus important pour le PSG ? Remporter la finale de la Coupe de France demain ou peut-être devenir champion de France dimanche ? Je laisse l’appréciation aux dirigeants parisiens. Mais moi je privilégie le Championnat, c’est un an de travail.

Bitton « une sanction est une sanction »

« Je ne suis pas d’accord avec les dirigeants. Je serais très content de voir Kimpembe et Neymar sur la pelouse, mais une sanction est une sanction. Et le règlement doit être respecté. Si on reçoit des cartons et ça n’entraîne rien, ce n’est pas très éducatif. Il faut être sanctionné pour apprendre. On se passera de ces deux joueurs.”

Bitton a raison. À force de trop jouer avec le règlement, on finit par dénaturer ce que représente le sport de haut niveau, des droits de joueurs et de leurs devoirs. Neymar et Kimpembe ont fauté, suspendus pour cette finale de la Coupe de France, ils ne doivent normalement pas pouvoir être sur le terrain. Mais c’est sans compter l’appel au CNOSF qui peut suspendre la suspension (et la repousser au match suivant) et ainsi permettre aux deux tauliers du PSG de prendre part à la grande fête mercredi soir. 

Qu’est-ce que cela signifie ? Que l’on peut se sauver d’un comportement irrégulier ? Choisir la compétition prioritaire ou le match le plus important ? Cette règle vient fausser un peu les débats et cela montre que les clubs n’acceptent pas les sanctions telles qu’elles devraient être prononcées. Cela peut manquer d’éthique et de Fair-play en faussant les débats. Quoiqu’il arrive, ce recours au CNOSF devra être encadré sous peine de voir des cas se démultiplier selon les besoins des uns et des autres.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

3 Comments

  1. ben8

    19 mai 2021 at 07:39

    Avoir un titre sûr et certain en gagnant la finale ou gagner dimanche mais si Lille gagne, on perd quand même le championnat … Logique ouais …

  2. Dibir94

    19 mai 2021 at 05:24

    Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir. Le règlement autorise l’appel au CNOSF. Lyon en a profité. Pourquoi les parisiens et les lillois n’en profiteraient pas. De toute façon, Neymar et Kimpembe purgeront quand même leur match de suspension. Je trouve normal qu’ils veuillent aligner leur meilleure équipe pour une finale de Coupe de France surtout contre une équipe qui les a battus 2 fois cette saison.

  3. Nerofilou

    19 mai 2021 at 04:27

    C’est le reglement. Maintenant, prince de l’Ethique, Roi du coaching, empereur du management, pourquoi ne te proposes tu pas au PSG? Ils ont tellement besoin de conseils, de compétences, que vous les grands tribuns, orateurs et pédagogues, experts en tout genre, vous méneriez surement Paris au sommet du foot mondial.

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG