Restez connectés avec nous
Boateng encense Messi "qui peut dire qu'il a eu une bonne expérience" avec lui
©IconSport

Autour du PSG

Boateng encense Messi « qui peut dire qu’il a eu une bonne expérience » avec lui

Jérôme Boateng, défenseur Allemand de 32 ans, vient tout juste de s’engager avec l’Olympique Lyonnais. Dans des propos relayés par RMCBoateng évoque son arrivée en Ligue 1 qu’il trouvait déjà attractive avant l’arrivée au Paris Saint-Germain de Lionel Messi, attaquant de 34 ans. Il souligne que La Pulga est tout de même un joueur à part, hors normes et lorsqu’on lui rappelle les petites mésaventures sur le terrain qu’il a eu avec le sextuple Ballon d’Or (vidéo en fin d’article), le robuste défenseur allemand s’incline et souligne que n’importe quel joueur a déjà eu à faire à la magie du numéro 30 parisien.

Boateng « La Ligue 1 était déjà attractive »

 » La Ligue 1 était déjà attractive. Mais ce mercato fou a donné encore plus d’attrait. Ça peut expliquer en partie ma venue mais ce n’est évidemment pas la seule raison. Messi ? J’ai eu de bonnes et de mauvaises expériences contre lui. C’est normal. Je me demande qui peut dire qu’il a eu une bonne expérience avec Messi. »

On se souvient tous de Boateng, sur les fesses après une fantastique feinte de corps de Messi, son bourreau d’un soir. On ne cesse de lui rappeler, cela est resté dans les mémoires. Mais l’Allemand n’a pas à rougir comme il en témoigne, Messi est un joueur à part qui a donné du fil à retordre à tous ses adversaires directs. Il a cette capacité de dribbler vite, son centre de gravité bas lui permet d’être très vif.

Si l’on rajoute que le numéro 30 du PSG a toujours un temps d’avance et qu’il se trompe rarement dans ses gestes, on obtient le cocktail parfait de « l’humiliation« . Il continuera à se jouer de ses adversaires, il le fait depuis qu’il a 4 ans, c’est dans son ADN. Il est au-dessus. Boateng aura l’occasion de se frotter de nouveau à la légende argentine et si Messi a déjà prouvé qu’il n’avait peur d’aucun défenseur, Boateng lui préfère jouer la carte de la prudence. Un homme averti en vaut deux.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG