Restez connectés avec nous
Bodmer souligne le professionnalisme apporté au PSG par Motta et Maxwell

Autour du PSG

Bodmer souligne le professionnalisme apporté au PSG par Motta et Maxwell

Joueur du Paris Saint-Germain de 2010 à 2013, Mathieu Bodmer, désormais consultant, a connu le début du projet QSI au sein du club de la capitale. Plusieurs joueurs, ont fait passer le PSG dans une autre dimension, parmi eux Scherrer Maxwell (2012-2017) et Thiago Motta (2012-2018). Bodmer est revenu sur la personnalité des deux joueurs et leur professionnalisme qui a fait passer un cap au club parisien.

Bodmer «On était moins assidus que les joueurs étrangers, ça c’est une certitude !»

«Je ne suis pas sûr que Leonardo ait une grande confiance pour les joueurs français. Je l’ai connu à une époque où on était beaucoup et aujourd’hui tu en as très peu. À l’époque il critiquait notre mentalité ? Oui… Après il n’avait pas tort ! On était moins assidus que les joueurs étrangers, ça c’est une certitude ! Si je le pense vraiment ? Non, j’en suis sur ! Eux étaient habitués au très haut niveau et pas nous. J’ai joué à Lyon et j’ai gagné des titres.»

Bodmer «Je parle de ces deux joueurs-là parce que ce sont les premiers qui ont amené ça»

«Mais lorsque j’arrive au PSG, et qu’il y a des Thiago Motta ou Maxwell qui débarquent et qui ont tout gagné, on n’a pas la même exigence pour notre métier.On n’a pas été formés de la même manière, ils ont joué dans les plus grands clubs internationaux et là tu te rends compte. Je parle de ces deux joueurs-là parce que ce sont les premiers qui ont amené ça avant l’arrivée des Ibrahimovic et Thiago Silva. Le temps passé pour ton métier, ils arrivaient à 8 heures du matin et repartaient à 16 ou 17 heures. Pour nous, ça n’existait pas ça ! »

Des joueurs comme Maxwell ou Motta, ont été des joueurs importants dans le projet parisien. Leur départ a aussi été difficile à remplacer voir impossible, encore à l’heure actuelle. Au-delà d’être des joueurs expérimentés c’était aussi des joueurs très sérieux et impliqués. Ils n’hésitaient pas à prendre la parole et à agir comme de véritables patrons au sein du vestiaire. Forcément, au sein d’un groupe, de telles personnalités tirent absolument tout le monde vers le haut. C’est d’ailleurs ce qui manque encore aujourd’hui à cette équipe.

Car si le talent est présent, le sérieux et l’expérience de ces joueurs-là, n’a jamais été remplacé. Quand l’effectif a vu l’arrivée supplémentaire de Zlatan Ibrahimovic (2012-2016) ainsi que Thiago Silva (2012-2020), il est normal qu’il se soit directement imposé comme l’un des meilleurs d’Europe. Malheureusement, à ce jour cela reste certainement l’équipe la plus séduisante de l’ère QSI. Car au-delà du talent il y avait une envie de jouer ensemble et de faire progresser l’équipe, qui se ressentait sur le terrain avec des performances sérieuses et très abouties.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG