Restez connectés avec nous
Angleterre/France - Mbappé a bien repris l'entraînement ce mercredi
©Iconsport

Autour du PSG

Bossis évoque Mbappé «Le joueur hors-normes d’une génération a souvent été capitaine jeune»

Maxime Bossis (67 ans), Capitaine des Bleus à six reprises pendant l’ère Platini (1976-1986) a évoqué cdans le Parisien, la nomination de Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-Germain âgé de 24 ans en tant que nouveau capitaine des Bleus. Il s’agit selon lui d’une bonne décision même s’il voyait Antoine Griezmann, attaquant de 32 ans, comme un bon candidat pour ce rôle. 

«Je l’aurais bien vu (Griezmann) jusqu’à l’Euro 2024, avec Mbappé en vice-capitaine. C’est l’inverse mais je comprends Didier Deschamps, il est très difficile de pas donner le brassard au meilleur joueur, qui a un poids énorme sur l’équipe. Le joueur hors-normes d’une génération a souvent été capitaine jeune, comme Michel Platini à mon époque (dès 24 ans, comme Mbappé), même si Zidane a eu Deschamps avant lui (de 1996 à 2000)

Bossis «La fonction définit le comportement et ça ne peut être que positif avec son talent»

«Platini a participé un peu plus à la vie collective de l’équipe, il se sentait investi d’un devoir supplémentaire. C’est une bonne idée pour Mbappé, ça peut le changer en bien car il y a une notion collective obligatoire quand on est capitaine. La fonction définit le comportement et ça ne peut être que positif avec son talent, même s’il devra faire des efforts. (…) Un capitaine se met à la hauteur des autres pour rassembler. »

Ce rôle de capitaine est symbolique pour Mbappé qui prend désormais beaucoup plus d’ampleur dans cette équipe de France. Antoine Griezmann, remplissait toutes les cases pour obtenir ce brassard de capitaine et l’honorer. C’est un leader technique, un leader au sein du vestiaire qui a aussi ce rôle de distribuer le jeu.

En toute logique c’est Griezmann qui aurait dû avoir ce brassard au profit de Mbappé qui a peut-être encore des paliers à franchir notamment dans leadership. Néanmoins c’est Didier Deschamps qui est en interne et ce dernier s’est quasiment jamais trompé sur ces décisions. Il y a donc de quoi lui faire confiance et l’évolution de cette EDF nous dira aussi si Mbappé a les épaules pour être le capitaine.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG