Restez connectés avec nous
Boulleau valide le jeu de contre-attaque du PSG "Il faut qu’ils assument"
©Iconsport

Autour du PSG

Boulleau valide le jeu de contre-attaque du PSG « Il faut qu’ils assument »

Laure Boulleau, ancienne joueuse du Paris Saint-Germain, présente sur le plateau du Canal Football Club, a donné son sentiment sur le jeu du PSG. Pour elle, les joueurs doivent assumer cette façon de jouer, sans la possession même si cela demande aux joueurs de changer leur état d’esprit. Pour elle, Paris gagne comme cela, a de l’espace. Boulleau évoque aussi les retours de Leandro Paredes et surtout Marco Verratti (milieux de 26 et 28 ans) qui devraient permettre aux Rouge et Bleu de moins subir d’occasions.

Boulleau « Il y avait des joueurs qui n’étaient pas habitués à donner le ballon à l’adversaire »

“Je pense qu’Il faut qu’ils assument cette façon de jouer. Peut-être que c’est un peu nouveau et la clé est de gérer émotionnellement le fait de subir et de ne pas avoir de ballon. Il y avait des joueurs qui n’étaient pas habitués à donner le ballon à l’adversaire, je pense à Neymar par exemple. Mais ils se rendent comptent que quand ils ont moins le ballon, ils peuvent gagner des matchs.

S’ils restent dans les mêmes caractéristiques, pourquoi changer. Ils ont mis en difficulté l’une des meilleures équipes d’Europe si ce n’est la meilleure. Avec un Verratti ou un Paredes, je pense qu’il y aura moins d’occasions concédées parce qu’il y aura plus de possessions et de point de récup.“

C’est un point de débat. Le PSG est un club de haut niveau qui a toujours voulu imposer son style sur le jeu. À Paris, on a très souvent vu des équipes qui ont la possession du ballon et qui domine leurs adversaires. C’est aussi une volonté des propriétaires qataris de voir une équipe au jeu léché et fluide. Mais d’un autre côté, les profils offensifs de cette équipe, sont tous des joueurs qui ont besoin d’espace. Or, quand Paris domine, en Ligue 1, les adversaires jouent souvent très bas et cela pose des problèmes certains aux joueurs parisiens. En Ligue des Champions, le problème est différent, seuls le Bayern Munich et le FC Barcelone ont plus souvent le ballon que le PSG en moyenne. De là à voir le PSG jouer toujours comme cela n’est peut-être pas d’actualité.

Beaucoup de consultants et journalistes oublient un peu vite que Paris n’a pas toujours peiné en championnat, c’est circonstancielle d’une saison sans préparation, et où les joueurs ont du mal à revenir au top physiquement et mentalement. Mais cela ne durera pas dans le temps. Le PSG avait les clefs pour percer les défenses les saisons précédentes, avec un jeu de possession, pourtant le secteur offensif n’a pas trop changé. Mais comme c’est la vérité du moment, il ne semble pas y avoir de nuance. Dans l’optique de la fin de saison, il parait judicieux de ne pas forcément chercher à contester la possession de balle au Bayern Munich ou encore à Manchester City. Il faut bien sûr s’adapter aux forces du moment. Mais l’état-major Qatari et Leonardo n’ont pas recruté Mauricio Pochettino pour essentiellement jouer en contre avec Kylian Mbappé et Neymar (attaquants de 22 et 29 ans).

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG