Restez connectés avec nous
Breitner explique que Tuchel n'a pas gardé une très bonne image à Dortmund

Autour du PSG

Breitner explique que Tuchel n’a pas gardé une très bonne image à Dortmund

Le futur déplacement à Dortmund en 8e de finale Ligue des Champions (retrouvez le calendrier complet ici) sera l’occasion pour Thomas Tuchel, l’actuel entraineur du Paris Saint-Germain, de recroiser la route de son ancienne équipe (2015-2017). Alors qu’il n’avait pas perdu un seul match à domicile en deux ans avec le club allemand, il est pourtant limogé « à effet immédiat » en juin 2017 suite à de nombreux désaccords avec sa direction. Polo Breitner, consultant du championnat allemand pour RMC Sport, estime que l’accueil du BVB pour Tuchel sera revanchard :

“En Allemagne, on parle très peu du PSG, on parle surtout de Thomas Tuchel. Il va donc faire son retour après 2015-2017. Rappelons qu’il n’a pas laissé souvenir historique. Il y a eu beaucoup de choses et notamment le clash avec la direction qui a officialisé leur divorce après l’épisode de l’attentat.

Breitner « Donc finalement, on a un peu envie de lui faire sa fête. »

Il y a aussi d’autres choses qui traînaient et Thomas Tuchel n’a, finalement, pas laissé un souvenir impérissable, que ce soit chez la direction ou les supporters. Donc finalement, on a un peu envie de lui faire sa fête. Du côté de Dortmund, on est très content de ce tirage. Ils ne sont pas défaitistes, mais ils savent que le PSG est favori. Je ne sais pas comment Tuchel sera accueilli à Dortmund, mais, en tout cas, ce sera un match dans le match. »

63%, c’est la moyenne de victoires obtenues par Tuchel avec le BV avec une série de deux ans d’invincibilité à domicile. Du point de vue des supporters, difficile de ne pas apprécier l’entraineur bavarois, vainqueur de la coupe d’Allemagne en 2017. Son rapport avec la direction en revanche, a posé des problèmes et précipité son départ, surtout après l’épisode de l’attentat du bus des joueurs de Dortmund en Ligue des Champions. Lui s’était opposé au maintien du match face à Monaco perdu le lendemain (3-2). Il dénonçait la vente de ses meilleurs éléments, notamment Mkhitaryan, Hummels et Gündogan, créant un point de non-retour et provoquant son année sabbatique avant de reprendre les rennes du PSG.

Mais ce qui est vrai dans un sens, l’un aussi dans l’autre et il est possible que l’entraîneur allemand face tout ce qui est en son possible pour donner la monnaie de sa pièce à ses anciens dirigeants, notamment le directeur sportif Michael Zorc. Cela promet une belle rencontre dans la joie et l’allégresse.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG