Restez connectés avec nous
Bruges/PSG - Clement rappelle que les Parisiens sont humains et veut "marquer"
©Iconsport

Adversaires

Bruges/PSG – Clement rappelle que les Parisiens sont humains et veut « marquer »

Mercredi, dans le cadre de la 1ere journée de la Ligue des Champions 2021-2022, le Paris Saint-Germain affrontera Bruges au Stade Jan Breydel (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le coach belge Philippe Clement a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer la façon d’aborder cette rencontre face à un adversaire qui peut impressionner mais qui n’est pas imbattable.

Clement « On ne peut pas les jouer comme on a joué Ostende évidemment. Mais on ne va pas camper. »

« Comment aborder le match ?

Pour certains de mes joueurs, il s’agira d’une première fois. Affronter de pareilles stars… Mais ils ont deux bras, deux jambes comme nous. Ils ont beaucoup de qualité, mais nous aussi. En termes de préparation, ce pourrait être l’un des matchs les plus faciles de la saison, car nous n’avons qu’à gagner et rien à perdre.

On a déjà fait douter le PSG et le Real par le passé ?

Cela fait un petit temps que l’on tente de persuader nos joueurs qu’ils sont capables de le faire. Mais ce PSG – ci est encore supérieur à ce que l’on a affronté par le passé. Mais ça reste intéressant pour mes joueurs… N’ont-ils pas rêvé de cela ?

Si on va s’adapter à l’adversaire ?

On ne peut pas les jouer comme on a joué Ostende évidemment. Mais on ne va pas camper dans nos 16 mètres. On y va pour marquer et jouer collectivement. C’est notre football. », propos relayés par la RTBF.

Bien sûr, affronter le PSG est un événement particulier compte tenu de son importance médiatique et de son effectif cette saison. Cela fait même plusieurs années que le club parisien se fait remarquer. Pour l’équipe belge, c’est une occasion de mesurer aux meilleurs et de prouver leur valeur. Il peut y avoir un peu d’inquiétude face aux individualités parisiennes, mais Clement rappelle assez basiquement que les Parisiens restent des êtres humains et qu’ils ne sont pas infaillibles. Un match de football n’est jamais gagné d’avance et le PSG aura de grandes difficultés si tous les joueurs ne donnent pas le maximum en faisant les efforts pour collectif.

On note enfin que Bruges compte assez logiquement s’adapter un peu à son adversaire du jour, mais il n’est pas question non plus de renier ses principes de jeu habituels. Il n’y aura pas qu’un bus et des contres. Peut-être même que Clement demandera, comme il y a 2 ans, à ses joueurs de tenter de jouer et d’imposer un pressing. Mais il y aurait le risque de laisser de la place à un PSG qui peut se sortir d’une pression de l’adversaire. Clement cherchera sans doute le meilleur équilibre, tout en sachant que Paris aura de toute façon des armes pour s’imposer en faisant un grand match.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires