Restez connectés avec nous
Bruges/PSG - Mignolet relativise "c’est la même chose de jouer Ostende ou Paris"
©Iconsport

Adversaires

Bruges/PSG – Mignolet relativise « c’est la même chose de jouer Ostende ou Paris »

Mercredi, dans le cadre de la 1ere journée de la Ligue des Champions 2021-2022, le Paris Saint-Germain affrontera Bruges au Stade Jan Breydel (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le gardien belge Simon Mignolet (33 ans) a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer sa façon d’aborder ce match face à une attaque exceptionnelle, dont Lionel Messi (attaquant de 34 ans) et l’état d’esprit que son équipe doit avoir.

Mignolet « On devra aussi trouver un plan pour leur faire mal et marquer. »

« Comment je me sens face à cette attaque ?

Bien sûr nous savons qu’ils ont dans leur noyau beaucoup de qualités individuelles. Ce sera très difficile de garder le zéro comme gardien. Je ne pourrai pas le faire seul. Notre plan consistera à défendre ensemble. Mais on devra aussi trouver un plan pour leur faire mal et marquer. Pas juste défendre. Pour moi c’est la même chose de jouer Ostende ou le PSG.

Messi, un adversaire normal ou le meilleur joueur du monde ?

C’est un challenge de jouer contre Messi bien sûr… J’ai beaucoup de respect pour lui car c’est un joueur de classe mondiale. Les stats et les trophées sont là… Mais ça reste un match avec le même ballon, le même terrain… On devra être à 100%. J’ai déjà joué contre lui en Ligue des Champions avec Liverpool et nous avions gagné 4-0. Le but sera de se montrer quand même. Mais c’est très chouette de jouer des joueurs comme lui. »

Mignolet « On ne gagne rien avec le respect. »

Un atout que le PSG prenne toute l’attention ?

C’est normal hein. On va jouer contre les plus grandes stars du monde entier. Nous sommes humbles par rapport à ça. On pourra juste faire notre mieux mais en essayant de forger un résultat. Mais dans le couloir avant le match, on ne devra pas penser à ce qu’ils représentent. Sinon on perdra. On ne gagne rien avec le respect. On devra trouver un équilibre. Le groupe n’est pas nerveux. Mais plutôt excité.« , propos relayés par la RTBF.

Mignolet ne peut pas mettre de côté les grandes qualités du PSG. Il y a une équipe qui a le potentiel pour remporter cette compétition, si jamais les Parisiens travaillent bien tous ensemble, collectivement. Ce que Bruges peut craindre, même si Paris ne sera pas encore à 100% dans ce début de saison. Ce ne devrait être que la 1ere titularisation de Lionel Messi. Sauf qu’il peut très vite s’adapter, surtout avec de grands joueurs autour de lui. Et il a pu monter en puissance avec l’Argentine.

C’est un danger particulier pour Bruges, qui ne peut même pas se concentrer sur lui puisque le PSG a bien d’autres atouts. Il n’y a pas d’autre choix que de bien se préparer et tout donner en équipe pour avoir la meilleure chance possible de réussir un joli coup. Mignolet ne veut pas évoquer un sentiment trop particulier, puisqu’il prépare surtout un match, peu importe l’adversaire.

Cependant, il sait bien que ce ne sera pas pareil sur le terrain d’être face au PSG que contre un adversaire du championnat belge. Il faudra une très bonne performance pour tenir. Mais le gardien belge a raison de rappeler qu’il faut aborder cette rencontre surtout avec envie. Il ne sert à rien d’avoir peur ou de regarder l’adversaire.

L’entraînement auprès de Messi :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires