Restez connectés avec nous
Cayzac revient sur les flops Souza et Everton "une erreur"

Anciens

Cayzac revient sur les flops Souza et Everton « une erreur »

Arrivés en 2008, Everton Santos et Souza, étaient censés relancer le Paris Saint-Germain qui était alors dans une période compliquée. Seulement, comme l’avoue l’ancien président président (2006-2007, mais qui a longtemps été un dirigeant important) Alain Cayzac, ces transferts ont été deux grosses erreurs. Il l’a confié dans L’Equipe.

« L’écueil du mercato, c’est de ne pas avoir assez de temps. Je pourrais le dire, j’ai fait des erreurs, notamment au mercato d’hiver. On était tellement pressés que j’ai fait un mauvais recrutement. Mon erreur a été d’annoncer deux brésiliens en même temps. On avait l’impression que revenait à Paris une filière brésilienne. On a comparé mes deux joueurs. L’un, Souza, n’était pas mauvais. L’autre, Everton Santos, était très mauvais. Comme on les a présentés ensemble, on a pensé qu’on faisait revenir une filière brésilienne du niveau de Rai et Ricardo. C’était une erreur de communication. ».

Après la génération des Brésiliens avec Rai et Ricardo ou Valdo, sans oublier le passage de Ronaldinho, les supporters parisiens s’attendaient à pouvoir rêver à nouveau et sortir d’une période de craintes de relégation avec l’arrivée de Souza et Everton. Si le premier a parfois montré des capacités techniques qui permettaient de croire en quelque chose, l’espoir s’est vite estompé. Et cela a été encore plus vite pour le second, qui n’a joué qu’un match avec le PSG.

De quoi donner des regrets aux dirigeants parisiens de l’époque, qui ont à leur palmarès d’avoir réussi certains des pires transferts de l’histoire du club. Pour leur défense, il était plus compliqué à ce moment-là de faire venir de grands joueurs et il fallait tenter des choses avec des moyens peu impressionnants. L’échec reste énorme avec cette donnée, mais moins que si de tels joueurs arrivaient aujourd’hui dans la capitale.

Par exemple, la venue de Cabaye au PSG a été un loupé, mais il est encore très loin du niveau de flop des deux Brésiliens.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens