Restez connectés avec nous
Cazarre se moque de la "schizophrénie" des médias au sujet de Dortmund/PSG
©IconSport

Autour du PSG

Cazarre se moque de la « schizophrénie » des médias au sujet de Dortmund/PSG

Julien Cazarre, journaliste qui a une chronique dans France Football, a décidé d’évoquer cette semaine la présence médiatique du 8e de finale de la Ligue des Champions entre le Borussia Dortmund et le Paris Saint-Germain alors que le match aller sera le 18 février (retrouvez le calendrier complet ici). Il évoque avec humour son agacement face à une rencontre déjà très évoquée et aux reproches faits au club parisien.

Cazarre « On flippe dès que Marquinhos fait une grimace, que Neymar fait une glissade. »

“C’est le jour J. Demain, le Borussia Dortmund va affronter le PSG pour l’événement le plus important de l’année devant Noël, le G14 et la fashion week…Quoi, c’est pas encore ? Non, c’est une blague ? Parce que moi, j’en peux plus. On ne parle que de ça, alors me dites pas que c’est dans trois semaines !

Achevez-nous car là, c’est l’enfer. On flippe dès que Marquinhos fait une grimace, que Neymar fait une glissade ou que Mbappé regarde le banc plus de trois secondes pendant le match. Le syndrome des huitièmes est en train de resurgir. Le match contre Dortmund n’est que dans 3 semaines et le PSG ne pense qu’à ça, les médias ne pensent qu’à ça.

Là où la schizophrénie entre en piste, c’est que les mêmes médias qui reprochent au PSG de ne se focaliser que sur leur match des 8es de finale ne font que parler de ça à longueur de journée. (…)

Cazarre « Bien sûr qu’on y pense et qu’on ne pense qu’à ça.”

Ah, c’est sûr, les Allemands, eux, ils n’y pensent pas. Ils ont déjà assez à faire en Championnat pour être sûrs de reparticiper à la Ligue des Champions l’an prochain quand Paris est certain d’y arriver même en alignant les U19 accompagnés de Choupo et Kurzawa.

Demander au PSG de ne pas y penser c’est comme dire à un Kennedy qu’il peut faire un discours de campagne en public peinard, sans se soucier de la petite lumière rouge qui se balade sur sa chemise pendant qu’il parle. Bien sûr qu’on y pense et qu’on ne pense qu’à ça.”

Avec son style habituel, fait d’exagérations et d’un peu de moquerie, Cazarre évoque un point important. Certains médias et « spécialistes » ont pu reprocher au PSG de jouer surtout en pensant à la Ligue des Champions, mais on voit les mêmes en parlant constamment. Le coach Thomas Tuchel est même souvent contraint à rappeler que le match aller est encore loin et qu’il a beaucoup de rencontres à préparer avant. Même si Paris a forcément ce 8e de finale dans les têtes, on remarque d’ailleurs qu’il est relativement peu évoqué pour le moment. Ou alors quand les journalistes invitent les joueurs à l’évoquer.

De toute façon, la meilleure préparation pour le PSG est de travailler sérieusement chaque jour en faisant le maximum pour progresser et gagner tous les matchs. Il y aura ensuite un moment pour pleinement se concentrer sur le match aller. Qui a, assez logiquement, une certaine importance compte tenu de l’ambition du club et d’un championnat pas forcément passionnant. Du moins, il y n’y a pas autant de suspense que pour d’autres compétitions. Mais c’est aussi parce que Paris fait bien son travail. Il y a aussi un certain mérite et le résultat des efforts.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG