Restez connectés avec nous
©IconSport

Autour du PSG

« C’est un peu le retour des deux camps », affirme un membre du PSG selon RMC

Le Paris Saint-Germain a vécu un dimanche extrêmement compliqué. Battus par Monaco, 3-0 lors de la 29e journée de Ligue 1 (résumé vidéo de Monaco/PSG ici), les langues se délient autour de l’atmosphère dans l’équipe parisienne. Un membre de la délégation parisienne aurait laissé entendre, d’après RMC, que le retour de deux camps est bel et bien à l’ordre du jour dans les rangs de l’équipe de Mauricio Pochettino. On apprend aussi que le vestiaire est resté assez muet après la claque reçue au Stade Louis II, ce qui montrerait qu’il n’y a pas de vrais leaders pour remobiliser le groupe. Enfin, c’est au tour du cas d’Achraf Hakimi, latéral de 23 ans d’être passé à la loupe. Le manque d’altruisme de certains de ses coéquipiers serait un vrai mal qui le ronge et un départ de Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans pourrait lui porter un coup sur la tête.

« La défaite à Monaco a un peu fait exploser » le vestiaire

« C’est un peu le retour des deux camps, explique un membre de la délégation parisienne. Avec les Sud-américains d’un côté et certains francophones de l’autre. Et la défaite à Monaco a un peu fait exploser tout ça. Heureusement qu’il y a la trêve pour que tout le monde puisse laisser passer un peu de temps. C’est un peu ce qui est pointé du doigt par certains, reprend notre source interne. Le manque de caractère dans le club… et le fait que personne n’ait eu la volonté ou la possibilité de parler après un tel match, c’est aussi révélateur de ce qu’il se passe dans le groupe. »

Le match contre le Real Madrid en 8es de finale de la Ligue des champions a laissé beaucoup de traces dans le vestiaire parisien. C’est normal qu’après une défaite de cette envergure, la tension est à son maximum et il n’est pas étonnant que les inimitiés refassent surface et que les uns et les autres tentent de trouver qui est responsable de quoi. Il faut bien sûr prendre cette information avec des pincettes, même si RMC a souvent des bons informateurs. Puis, les choses ne peuvent pas rester en l’état. La faillite mentale contre Madrid, l’abdication contre Monaco résonnent comme un signal d’alarme.

Ce n’est pas non plus un drame, il faut que les joueurs se lâchent un peu et qu’il y ait des choses qui soient dites. C’est le meilleur moyen pour ne pas aller dans le mur. Mais RMC évoque aussi le silence dans le vestiaire après la déroute monégasque et ce côté-là est un peu inquiétant. D’un côté, les joueurs ont dû être sidérés. Ils ont lâché et quand c’est retombé, tout le monde a du prendre une claque derrière la tête. Ils voulaient voir ce que cela faisait, ils ont essayé le match totalement vide, ils sont servis. 

D’un autre côté, la sidération et la honte ne peuvent pas expliquer pourquoi un cadre n’ait pas pris la parole. Cette équipe manque de relai. Marquinhos a montré des limites, les stars offensives sont concentrées sur d’autres choses et ne semblent pas réagir. Il manque ce joueur capable de secouer un peu le cocotier. La trêve va faire du bien pour savoir si ces joueurs ont su se parler. Parce qu’ils ont perdu comme une mauvaise équipe, à eux de montrer qu’ils peuvent regagner avec la bonne attitude digne d’un club de haut niveau.

« Ses relations avec certains joueurs sud-américains sont très fraiches »

« Très proche de Kylian Mbappé, Achraf Hakimi pourrait être touché par un possible départ du Français. Car ses relations avec certains joueurs sud-américains sont très fraiches. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir sur le terrain, le défenseur s’agacer du manque d’altruisme de certains joueurs à son égard. Il n’est pas rare non plus de voir ensuite cet agacement être verbalisé par l’ancien Madrilène auprès de ses proches. »

Une autre information à prendre avec de la distance, c’est le cas de Hakimi. Le Marocain vit une saison compliquée. Souvent oublié par ses partenaires, il n’a pas pu montrer l’étendue de son talent. On le sait aussi très proche de Mbappé, son départ serait donc forcément une mauvaise nouvelle pour lui. Mais ce n’est pas le seul problème envers Hakimi, le PSG a eu des défaillances à de multiples reprises et à différents endroits du terrain.

 Le cas Hakimi représente un peu les faiblesses de l’animation parisienne. Qu’il en ait gros sur la patate parait évident tant il a parfois été absent des circuits de passes et du jeu offensif. C’est un problème de plus à régler et nous espérons qu’il aura tout de même envie de continuer l’aventure à Paris, le potentiel est énorme, mais pour l’heure, il nous manque la confirmation que cette équipe peut et surtout veut le faire.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG