Restez connectés avec nous
Chapron critique le PSG et Verratti, puis défend les arbitres

Autour du PSG

Chapron critique le PSG et Verratti, puis défend les arbitres

Tony Chapron, ancien arbitre professionnel (1996-2018) dorénavant consultant sportif, était sur le plateau du Late Football Club lundi soir. Il a notamment été invité à s’exprimer à propos de la plainte de Marco Verratti, milieu de 29 ans du Paris Saint-Germain, au sujet de l’arbitrage subi à Nantes samedi (3-1, 25e journée de Ligue 1) qui pourrait lui valoir une suspension. D’après l’ancien arbitre, l’Italien n’aurait surtout même pas dû venir s’exprimer. Il a aussi souligné que les arbitres sont injustement critiqués, alors qu’ils essayent communiquer avec les joueurs durant les matchs.

« En fait, il n’arrive pas à dépasser le cadre de la frustration ou bien le sentiment d’injustice. C’est une situation dans laquelle il n’aurait jamais dû se retrouver. Qu’il se passe des choses sur le terrain, dans l’action, on peut le comprendre. Mais en dehors c’est assez incompréhensible. Ce n’est pas à lui de communiquer après un match quand il y a eu quelques soucis avec l’arbitrage. Il est curieux qu’on laisse un joueur s’exprimer de la sorte quand on est le PSG. 

Chapron « Mais bon, quand vous ne voulez pas entendre… »

 Ils ont tellement l’habitude de gagner et d’être supérieurs dans le jeu que, dès que les choses ne tournent pas en leur faveur, il faut bien trouver un responsable et c’est souvent l’arbitre. Il y a trente ans, j’entendais déjà les mêmes choses. C’est le discours habituel : on ne peut pas parler aux arbitres… Mais ils ne font que ça les arbitres : ils parlent ! On dit qu’ils manquent de psychologie mais ils passent leur temps à essayer d’expliquer les choses aux joueurs. Mais bon, quand vous ne voulez pas entendre… »

On peut accorder à Chaperon que Verratti aurait dû éviter cette sortie. Les propos tenus pendant un match, dans le feu de l’action, sont un peu plus « compréhensibles », même s’il y a toujours des limites à respecter. Il faut tout de même noter que l’Italien avait été au micro de Canal+ juste après la rencontre, qui ne laisse pas de temps pour se calmer. Et il faut qu’un joueur se présente, rien ne dit qu’un autre n’aurait pas tenu un discours similaire. Ici, la défense de Chapron est trop simpliste.

Ce serait à cause du joueur s’il est énervé quand il parle et à cause du PSG s’il s’est exprimée. Il faudrait donc couper la communication en cas de défaite ? L’ancien arbitre peut-il faire comme s’il n’y avait pas chaque weekend des réactions de ce genre dans les autres clubs ? Peut-on vraiment exclure la faute d’un arbitrage erroné et pas toujours cohérent. Cela avec très rarement une explication ou des excuses.

Certes, les joueurs sur le terrain ne sont pas toujours assez ouverts à la discussion car il est difficile d’être impartial et détendu. Mais il y a aussi des erreurs flagrantes, comme sur le match contre Nantes (le tacle de Pallois sur Mbappé qui n’est pas sanctionné et l’absence de carton jaune pour Appiah sur le penalty). L’arbitre a-t-il vraiment été prêt à discuter ? Affirmer « j’ai choisi comme ça et j’ai raison », ce n’est pas un dialogue. Face à cette déclaration, il est surtout appréciable que Chapron ne soit plus arbitre. On espère un peu plus de remise en question de l’arbitrage français pour arriver à des améliorations.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG