Restez connectés avec nous
Chaudel évoque le souci du Fair-Play Financier et l'apport de clubs comme le PSG ou City

Autour du PSG

Chaudel évoque le souci du Fair-Play Financier et l’apport de clubs comme le PSG ou City

Manchester City avait été sanctionné par l’UEFA avec une exclusion des compétitions européennes pendant deux saisons (2020-2022) et 30 millions d’euros d’amende dans le cadre du Fair-Play Financier. Mais le club anglais a fait appel et a obtenu gain de cause auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Une décision sur laquelle est revenue Vincent Chaudel, économiste du Sport et spécialiste marketing, dans le journal L’Équipe, alors que le FPF est remis en question par beaucoup suite à cette décision. Il évoque alors l’importance d’avoir des clubs comme City et le Paris Saint-Germain.

« Le sujet du FPF est un sujet délicat. On en comprend la philosophie. Mais le système est imparfait. Si on l’applique de façon stricte, il fige les positions. Les clubs comme le Real Madrid, le Barça ou le Bayern ont tellement d’avance qu’on empêche d’autres concurrents de les rattraper. On se retrouve avec des compétitions comme la Ligue des champions, qui devient beaucoup moins incertaine.

Chaudel « On a voulu régler trop de problèmes avec le FPF.”

 On a besoin d’avoir de nouveaux entrants, comme le PSG, Manchester City, pour redistribuer les cartes et recréer de l’incertitude. C’est le paradoxe du fair-play financier. Il est globalement bien pour l’économie immédiate du football, mais durablement, ça pose un problème. Ça éviterait à certains clubs d’avoir 50 joueurs sous contrat. Avec la règle des joueurs formés localement et une DNCG européenne, on aurait un cocktail de mesures qui limiteraient les dérives. On a voulu régler trop de problèmes avec le FPF.”

Le FPF a été essentiellement créé pour permettre aux grosses institutions européennes de rester aux sommets sans être dérangé par « les nouveaux riches ». Du moins, c’est le sentiment donné au fil des années alors qu’il avait été annoncé comme un outil pour réduire les écarts. Sauf, malheureusement pour eux, certains clubs ont eu le temps de lancer leur projet, comme le PSG et City. De toute façon, le football européen a besoin aussi de mouvement et de clubs qui peuvent se développer afin d’augmenter la concurrence et donc l’intérêt. Aujourd’hui, si les droits TV sont de plus en plus importants c’est parce qu’il y a de plus en plus de concurrence et donc de matchs intéressants.

Le tout étant qu’il soit possible pour chacun de grandir s’il a de bons résultats. C’est mieux que l’argent ne fasse pas tout. Mais il faut aussi pouvoir tenter sa chance, même en restant raisonnable. Ce serait dommage d’avoir un football figé et c’est que le FPF risque de créer. Reste à espérer que sa nouvelle version, qui était déjà évoquée avant la crise, permette d’avoir un système plus satisfaisant.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG