Restez connectés avec nous
LDC - Christian Gourcuff "J'étais triste...Ce n'est plus le Barça que j'ai aimé"

Autour du PSG

LDC – Christian Gourcuff « J’étais triste…Ce n’est plus le Barça que j’ai aimé »

Quasiment tous les entraîneurs de Ligue 1 ont été amenés à donner leur avis sur la victoire du Paris Saint-Germain du mardi soir contre le FC Barcelone? Aujourd’hui c’est Christian Gourcuff, l’entraîneur breton actuellement en poste au Stade Rennais. Admirateur du Barça, il revient plus sur la piètre performance des Catalans mardi dernier (8e de finale aller de Ligue des Champions) que la réussite des Parisiens, même s’il salue leur performance.

«Déjà, j’étais triste pour le Barça parce que j’ai toujours été un grand admirateur, et bon, les équipes vivent et meurent. Ce n’est plus le Barça que j’ai aimé. Le jeu, c’est le mouvement, donc si vous n’avez plus le mouvement, vous avez beau avoir les mêmes intentions, ça n’a plus la même efficacité dans la fluidité du jeu, dans l’organisation, dans plein de choses.

Et c’est rassurant, parce que sinon, à 62 ans, je serais encore en train de jouer (sourire). A un moment donné, les jambes sont nécessaires aussi, et là, je pense que le Barça, pour certains joueurs, ce n’est plus tout à fait le même. Paris, dans l’impact qu’ils ont mis, a au contraire été très dynamique, la différence était énorme entre les dynamismes et l’intensité des deux équipes et le 4-0 logique.  Le PSG de Blanc était tributaire d’Ibra dans le bon et le mauvais sens, là le groupe est plus cohérent.», propos relayés par L’Equipe.

Apparemment, une minorité de personnes a du mal à assimiler le fait que Paris a maîtrisé son sujet mardi soir et que peu d’équipes auraient pu les faire chuter. Même si on admet tout de même que le Barça n’était pas au mieux et a normalement les capacités pour offrir une meilleure opposition. Mais à voir quelques commentaires, on aurait presque le sentiment que les Catalans forment une équipe qui s’est éloignée du top européen.

Barcelone n’était pas au mieux, mais il reste un des très grands d’Europe.

Le Barcelone de cette année est classé 2e en Liga à 1 point du Real Madrid (qui a 2 match en moins), est qualifié en finale de la Coupe du Roi et a terminé 1er de son groupe en Ligue des Champions devant Manchester City. On parle tout de même d’une grosse cylindré européenne, qui a passé une très mauvaise soirée. En partie à cause d’une méforme, mais le PSG a clairement un grand rôle dans ce 4-0.

Chaque année, on voit des « spécialistes » qui attendent des « preuves » que le PSG progresse et a de quoi franchir des paliers pour s’approcher du sommet de l’Europe. Cette soirée du 14 février était clairement un moment encourageant. Et ceux qui le boudent sont donc en train d’attendre de voir Paris soulever le trophée avant de dire que le club de la capitale progresse sur la scène européenne. Même si, il faut s’en souvenir, ce n’était qu’un 8e de finale aller. Et une élimination au prochain tour laisserait clairement un goût amer d’inachevé. Mais nous en sommes encore loin.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG