Restez connectés avec nous
Christopher Nkunku se confie sur son expérience au PSG
©Iconsport

Anciens

Christopher Nkunku se confie sur son expérience au PSG

Auteur d’un nouveau doublet avec Leipzig contre Wolfsburg (2-0) le week-end dernier pour le compte de la 4e journée de Bundesliga, Christopher Nkunku s’est confié à nos confrères de Onze Mondial. L’occasion de se confier sur sa nouvelle dimension, les bleus, mais également son expérience au PSG

Nkunku « Des moments qui forgent mentalement »

« Au PSG, j’ai vécu des moments marquants, des moments positifs…(il coupe). Je n’aime pas dire des moments négatifs car ce sont des moments qui forgent mentalement donc ça reste positif que tu le veuilles ou non, même si c’est dur à vivre. Il y a beaucoup de choses qui m’ont forgé tout au long de ma jeune carrière au PSG. Comme le fait d’être physiquement moins costaud que les autres par exemple. Quand on le vit, ce n’est pas top, mais ça forge. »

Nkunku n’est pas amer et comprend le football de haut niveau. Pour lui, jouer avec les stars du PSG était quelque chose d’extraordinaire. Il a savouré et cela lui a donné de l’appétit. Aujourd’hui, le PSG est critiqué pour l’avoir laissé partir, mais peu de médias et de supporters s’imaginaient qu’il deviendrait le joueur qu’il est devenu.

Nkunku « Gagner des titres, tous les joueurs veulent ça, tu apprends à en gagner au PSG »

« Gagner des titres, tous les joueurs veulent ça, tu apprends à en gagner au PSG, ça t’ouvre l’appétit à ce niveau. Il faut savoir que le PSG est un grand club, de nombreuses stars sont recrutées, ça peut boucher certains horizons. Je suis quelqu’un d’ambitieux, mais mes ambitions ont des limites, le fait qu’ils recrutent des stars, personnellement, j’ai vu cela d’un bon œil.

Je me suis dit que j’allais jouer avec eux, tu t’entraînes avec eux, tu apprends avec eux, c’est quelque chose qui n’est pas donné à tout le monde. Quand j’allais en sélection de jeunes et que je parlais avec d’autres joueurs de ma catégorie, ils ne s’entraînaient pas avec les mêmes joueurs. Donc c’est normal que tu ne joues pas quand tu as de tels joueurs devant toi.

Nkunku « Je suis heureux d’avoir fait ce choix-là »

Et à un moment donné, tu te dis que pour jouer, il faut prendre des décisions, il faut faire des choses. Tu ne fais pas une carrière en t’entraînant seulement avec des bons joueurs. Je ne regrette pas d’être parti. Je ne peux pas savoir comment ça se serait passé si j’étais resté. Je suis quelqu’un qui vit le moment présent, qui prend des décisions et je les assume toutes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Mais aujourd’hui, je suis heureux d’avoir fait ce choix-là parce qu’en quittant le PSG, je cherchais du temps de jeu et même si je n’étais pas arrivé là où je suis aujourd’hui, j’ai atteint mon objectif, c’est-à-dire avoir du temps de jeu. »

Comment ne pas lui donner raison ? Auteur de 35 buts et 16 passes décisives en 52 matchs de Bundesliga lors de la saison 2021-2022, Christopher Nkunku a été élu joueur de l’année par les journalistes allemands (en plus d’avoir été plébiscité par ses pairs), devant l’attaquant vedette Robert Lewandowski. C’est dire la performance de notre titi parisien.

Quel dommage de ne pas lui avoir plus donné sa chance au sein de l’équipe première. Il n’a que 24 ans et il est déjà meilleur joueur de Bundesliga. En ces temps de restriction financière liée au fair-play financier, là où on achète à prix d’or des joueurs au salaire conséquent, qui plus est pour les brader par la suite, comment avons-nous pu passer à côté de ce diamant brut qui ne méritait qu’un peu de temps pour atteindre le plus haut niveau.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Anciens