Restez connectés avec nous
Cissé se questionne sur la motivation de Neymar «l'enfant gâté»
©Iconsport

Autour du PSG

Cissé se questionne sur la motivation de Neymar «l’enfant gâté»

Depuis son arrivée au Paris Saint-Germain en 2017, Neymar, attaquant âgé de 29 ans, n’a pas toujours été à la hauteur des attentes, avec un manque de régularité (en partie à cause des blessures). Dans Le Journal du Dimanche, Édouard Cissé, ancien milieu passé par le PSG de 1997 à 2007, s’est exprimé à propos du brésilien et se demande s’il n’a pas perdu l’envie de gagner. (propos tenus avant le match contre l’Olympique Lyonnais ce dimanche soir).

Cissé «À un moment donné, il s’est perdu»

«Au Barça, il était dans un schéma. Il avait un jeu plus épuré même s’il dribblait davantage. Son taf, c’était de casser les reins, de faire la différence et de passer la balle au général Messi. Il l’a si bien fait qu’il en est devenu l’alter ego. À Paris, on lui a donné les clés et on l’a laissé faire ce qu’il voulait. À un moment donné, il s’est perdu. C’est un pur joueur, rien à dire, mais il se transforme en enfant gâté et force tout.»

Cissé «sa motivation ? Quelle est-elle ?»

«Lorsque je côtoyais Ronaldinho, il m’avait fait comprendre qu’il avait tout gagné, un Mondial (2002), un Ballon d’or (2005) et qu’il était rassasié. Pourquoi plus ? Ça va servir à quoi ? Neymar n’a pas remporté ça, mais il a gagné beaucoup d’argent… Son talent, ce n’est pas un problème. Mais sa motivation ? Quelle est-elle ? La pire des choses pour un footballeur, c’est de ne plus avoir envie de répondre aux critiques sur le terrain.»

Malheureusement, depuis son arrivée au PSG le Brésilien a régulièrement été éloigné des terrains à cause de blessures importantes. Il a eu des opérations, il a parfois joué alors qu’il était convalescent, ce qui l’a logiquement empêché d’être à 100%. Finalement, il n’a que très rarement pu être au top de sa forme physique, mais lorsque cela a été le cas, son apport au sein de l’équipe était indéniable. Si on peut émettre des critiques à son sujet, pour réellement pouvoir le juger, il faut aussi le laisser monter en puissance. On l’a bien vu face à Lyon ce dimanche.

Lorsque le PSG a disputé le final 8 de la Ligue des Champions, l’été dernier, il est allé en finale et s’il y est parvenu, c’est grâce à un grand Neymar. Dans cette compétition, l’ancien Barcelonais a montré une vraie détermination et envie de gagner. Remettre en cause sa détermination est erroné, puisque dans son investissement cela se voit qu’il a à cœur de ne pas être gêné par des blessures afin d’aider au maximum son club comme sa sélection à remporter des trophées.

C’est triste de voir les « spécialistes » en France s’en prendre autant à ce joueur et aller jusqu’à douter de son envie dans le football à cause d’un début de saison qui est relativement logiquement en demi-teinte. Que pourra dire Cissé après la performance de Neymar face à Lyon (même si le Brésilien avait déjà défendu lors de ses premiers matchs, ce qui est étrangement oublié) ? Il va falloir très vite changer son fusil d’épaule. Et l’ancien milieu n’est pas le seul. C’est le souci quand il n’y a pas de mesure. Il est possible de faire quelques mauvais matchs sans être soudainement un mauvais joueur. Surtout quand il y a un contexte aussi logique et compréhensible que le début de saison (ce qui est d’ailleurs accepté pour beaucoup de joueurs, mais pas Neymar).

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG