Restez connectés avec nous
City-PSG - Djellit se dit "écœuré, dégoûté" par la seconde mi-temps de Neymar

Autour du PSG

City-PSG – Djellit se dit « écœuré, dégoûté » par la seconde mi-temps de Neymar

Nabil Djellit, journaliste n’a que très peu goûté, comme il l’a évoqué sur la chaîne L’Equipe, la prestation de Neymar (attaquant de 29 ans du Paris Saint-Germain) lors de la demi-finale retour de la Ligue des Champions perdue 2-0 contre Manchester City (voir résumé ici). Il lui reproche tout d’abord de n’avoir été là qu’à « mi-temps » depuis son arrivée et s’est dit « écœuré » par sa deuxième mi-temps face à City. Il lui conseille de prendre exemple sur le Nîmois Renaud Ripart qui lui est un guerrier.

« Pour l’instant, Neymar au PSG, c’est un échec. Désolé de ramener le sujet à ça, mais on n’en a pas pour notre argent. C’est un joueur qui n’est absolument pas fiable. C’est le meilleur joueur de l’histoire à mi-temps, il joue quasiment 50% des matchs, il n’a pas été recruté pour ça, il n’a pas augmenté le niveau du PSG collectivement. Individuellement, il est fantastique, la question n’est pas de savoir s’il est le meilleur.

Djellit « C’est une grosse déception pour moi pour l’instant »

Contre Manchester City mardi, il m’a écœuré, dégoûté sur la deuxième période. Il n’a pas calculé ses coéquipiers, il n’a joué que pour sa gueule, il n’a pas été un guerrier. Un guerrier, c’est Ripart par exemple. Regardez Ripart, lui, c’est un guerrier. Je conseille à Neymar de regarder Ripart. Donc c’est une grosse déception pour moi pour l’instant. », propos relayés par Foot Radio.

C’est vrai que le Brésilien n’a pas joué beaucoup de matchs pour le PSG depuis son arrivée. Il a souvent été blessé et n’a pas eu le rendement nécessaire. Cela joue dans son CV à Paris et on peut comprendre que cela frustre Djellit. Après peut-on parler de fiabilité? Neymar est aussi pour beaucoup dans le parcours du PSG ces deux dernières saisons en Ligue des Champions. Certes, il aurait pu être encore meilleur collectivement sur cette demi-finale et il aurait aussi pu être décisif. 

Il s’est trompé dans son approche du match et cela fait mal au PSG, mais peut-on dire qu’il a été écœurant ? Le mot est fort et à la hauteur de la déception de cette défaite en demi-finale. Le Brésilien va devoir se mettre à jouer plus simple et mettre sa technique au service de l’équipe. Il ne semble pas avoir confiance en certains de ses coéquipiers et cela se voit trop sur le terrain.

Après, le comparer à Ripart est sans doute un peu façon un peu « violente » pour Djellit de s’en prendre au Parisien. Neymar n’a pas non plus marché sur le terrain, il a fait les replis défensifs, mis de l’intensité, il s’est juste trompé sur la manière d’aborder un match de football collectivement avec ses équipiers. Neymar doit devenir ce joueur d’équipe que l’on attend, celui qui sublime tous ses partenaires. Il en a les capacités. 

On ne peut pas mettre non plus tous les maux du PSG sur ses épaules et on se doit de rappeler aux journalistes frustrés que le PSG a tout de même été dans le dernier carré de la Ligue des Champions et que la frontière entre une défaite et une victoire est mince à ce niveau. C’est une compétition difficile et tout reprocher à Neymar minimise aussi la victoire de City, ce qui n’est pas juste. Une défaite à ce stade n’est pas honteuse.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG