Restez connectés avec nous
City/PSG - Djorkaeff "C’est là où tu dois te sublimer...Il faudra marquer tôt"
©Iconsport

Autour du PSG

City/PSG – Djorkaeff « C’est là où tu dois te sublimer…Il faudra marquer tôt »

Youri Djorkaeff, ancien milieu offensif du Paris Saint-Germain (1995-1996, il a remporté la Coupe des Coupes), de l’Inter Milan (1996-1999) et de l’Equipe de France (82 sélections, champion du Monde 1998 et d’Europe 2000) notamment qui est aujourd’hui ambassadeur du PSG et travaille à la FIFA, a été invité par Téléfoot à donner son sentiment sur la demi-finale retour de Ligue des Champions que Paris joue ce mardi soir contre Manchester City à l’Etihad Stadium (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport). Il s’appuie notamment sur l’aller pour croire à la qualification malgré la défaite 1-2 mercredi dernier.

“L’objectif, c’est la finale et ce sera un combat assez dur. C’est là où tu dois te sublimer. J’ai rarement vu l’équipe de City douter comme elle l’a fait dans les 20-30 premières minutes. Il y a eu des mots sur le terrain de la part des Anglais. Il y a eu ce flottement pendant 30 minutes. On sentait que City était perdu. Il n’y avait pas eu de grandes occasions avant le but de De Bruyne, qui a vraiment débloqué City.

Djorkaeff « Cette équipe de City a douté. »

Je crois que ce qui a fait la différence, c’est physiquement. Paris n’a pas pu soutenir le rythme de la première mi-temps pendant tout le match. City a pu commencer à développer son jeu quand le PSG a physiquement baissé. 90 minutes sont passées et tu sais que tu as encore 90 minutes, c’est ça qui est important. C’est ce que tu vas créer pour faire un exploit, parce que ce sera un exploit. Cette équipe de City a douté. Pour la faire douter, il faudra marquer tôt et derrière ne pas trop reculer. Mais cette équipe-là, elle a douté.”

Il est évident qu’aller en finale de la Ligue des Champions n’a rien de simple. Il y a un grand mérite à avoir éliminé le FC Barcelone et le Bayern Munich sur le chemin. Mais cela ne donnait pas d’avance pour la demi-finale contre Manchester City. C’est un grand adversaire en plus et il n’y a pas d’autres choix que de faire une grosse performance collective pour se qualifier. On a au moins vu à l’aller que Paris peut faire mal à l’équipe de Pep Guardiola. Mais il ne faut pas se perdre physiquement, dans le choix ou la coordination. Car on a aussi pu remarquer que le match peut vite changer quand les Parisiens ne sont plus au mieux.

Maintenant, Djorkaeff souligne justement que City est loin d’avoir dominé durant tout le match à l’aller. Et même sur la seconde période, les Anglais ont eu très peu de grosses occasions. Il y a malheureusement les 2 buts concédés, dont 1 qui est surtout une grosse erreur du PSG (le coup-franc). Mais la qualification est encore à portée. Il faudra être prêt à « souffrir » tous ensemble, comme l’a dit Marco Verratti (milieu de 28 ans). En donnant le maximum pour l’équipe et en sachant garder confiance même dans la difficulté, Paris a de vraies chances d’accéder à la finale.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG