Restez connectés avec nous
Da Fonseca ne perd pas espoir de voir un jour le PSG remporter la Ligue des Champions
©Iconsport

Autour du PSG

Da Fonseca ne perd pas espoir de voir un jour le PSG remporter la Ligue des Champions

Le Paris Saint-Germain aura cette année réalisé un très beau parcours en Ligue des Champions même si ce dernier s’est arrêté hier soir à Manchester. Défaits à l’aller et au retour, le groupe entraîné par Mauricio Pochettino n’a pourtant pas démérité mais il a manqué un léger supplément pour faire la différence. Mais qu’importe, ce ne sera que partie remise et le PSG aura une nouvelle occasion l’année prochaine de ramener la Coupe aux Grandes Oreilles sur les Champs Elysées, le rêve de toute une vie pour Omar Da Fonseca, ancien attaquant parisien de 1985 à 1986, comme il l’a expliqué dans un entretien avec Foot Mercato.

“Est-ce que Pochettino va la gagner ? J’espère, je voudrais. Parce que j’aimerais, avant mon départ de cette vie, que Paris gagne une Champions League. Je pense que pour le football français, il y a aussi la possibilité d’avoir une équipe française qui gagne la Champions League”. Et en plus, il faut se le dire, il vient dans une équipe, un club, où je crois qu’il y a très peu de choses qui manquent.

Da Fonseca « Rien ne garantit le succès, le football reste aléatoire. »

De par l’organisation et l’ambition qui existent et de par la quantité et la qualité des joueurs qui composent le groupe aujourd’hui. Donc, il y a beaucoup de matières premières. Rien ne garantit le succès, le football reste aléatoire. Parfois sans le résultat, les scénarios sont plus compliqués à pouvoir être établis.”

Après avoir vu l’équipe de France gagner la Coupe du Monde en 1998, Thierry Roland, commentateur titulaire à l’époque pour la finale avec son compère Jean-Michel Larqué, s’était tiré d’une belle tirade : « après avoir vu ça, on peut mourir tranquille ». Il en sera probablement de même donc pour le consultant beIN SPORTS, s’il voit son ancien club remporter la plus grande compétition européenne. Si cet entretien a été réalisé et publié avant la rencontre perdue face aux Citizens, l’espoir et le rêve qu’il dégage sera toujours vrai la saison prochaine, comme pour tout supporter qui porte fièrement les couleurs Rouge et Bleu.

Des points encourageants à retenir de cette saison.

Il y a eu des défaites bien plus amères et compliquées, d’autres inexplicables et certaines mêmes injustes. Cette fois, le onze parisien a montré de l’envie, de la solidité et de la solidarité dans les efforts mais il a manqué un tout petit rien, celui qui avait fait la différence jusque-là et l’année dernière jusqu’en finale. En toute honnêteté, il n’a pas à rougir de sa prestation et sait qu’année après année, il se rapproche, inlassablement. Et des motifs d’espoir, sur ce match et sur le parcours général, il faut être de mauvaise foi pour ne pas en voir.

L’élimination de ce mercredi oblige donc le PSG a retenté sa chance l’année prochaine, avec cette fois on l’espère une efficacité plus constante. Si on regarde l’évolution des Rouge et Bleu depuis l’arrivée du coach argentin en janvier avec pragmatisme et recul, on ne peut que saluer son travail et le plus apporté aux joueurs. La base de travail est bonne, bien meilleure qu’il y a 4 mois, et elle devrait lui permettre de mieux démarrer l’année avec des joueurs qui cette fois seront habitués à ces méthodes et qui devront, contrairement à cette saison, avoir l’occasion de bien se préparer pendant la coupure estivale.

Même s’il y a encore de la frustration aujourd’hui, il ne faut pas s’arrêter à un seul match et tout oublier. Oui ils sont passés au travers cette fois, mais c’est aussi par là que doit passer un collectif pour se consolider. Visiblement, le PSG avait encore besoin de redoubler cette année, mais tant qu’il s’améliore, le rêve reste toujours possible.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG