Restez connectés avec nous
Denis Troch donne des clefs au PSG pour préparer le retour contre Dortmund
©IconSport

Autour du PSG

Denis Troch donne des clefs au PSG pour préparer le retour contre Dortmund

Denis Troch, ancien entraîneur adjoint au Paris Saint-Germain dans les années 90 et dorénavant directeur général de H-Cort Performance (l’entraînement, le management et la préparation mentale), a été interrogé par Le Parisien à propos de la fébrilité parisienne autour de la Ligue des Champions. Il donne donc des conseils aux Parisiens pour mieux aborder le 8e de finale retour de Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund le 11 mars que l’aller qui a été raté (défaite 2-1).

« Dans ces moments de stress à l’approche d’un événement important, il y a toujours de la fébrilité et de la peur. Cette dernière n’est pas toxique tant qu’elle ne gangrène pas l’action. Le but n’est pas de focaliser sur cet objectif d’atteindre les quarts de finale alors que l’objectif ultime du PSG est de gagner la Ligue des champions. Ce match contre Dortmund doit être préparé comme un passage et pas comme une finalité. Il faut aussi s’autoriser le droit de penser qu’on peut réussir et que la Ligue des champions n’appartient pas aux autres.

Troch « rappeler que l’adversaire n’est pas en interne mais qu’il est bien le club qu’on va rencontrer. »

Le plus important est alors la notion de confiance. Il faut travailler sur des leviers précis sur lesquels il y a une prise : le travail effectué, les objectifs déjà réalisés, l’état de forme du groupe, l’analyse de l’adversaire. Ce serait un mauvais raccourci de vouloir se couper du monde extérieur. Sauf s’il y a des paramètres extérieurs qui gangrènent le système. Leur rabâcher chaque jour qu’ils n’y arrivent pas en 8es de finale peut les miner de l’intérieur. Il faut s’en protéger mais pas le nier. Le but est de travailler la confiance en soi, dans les autres. De rappeler que l’adversaire n’est pas en interne mais qu’il est bien le club qu’on va rencontrer. »

Il est normalement d’avoir une petite crainte de perdre dans un moment aussi important, mais cela ne doit pas paralyser. Il faut l’utiliser pour se méfier des erreurs sans oublier de jouer pleinement et avec confiance. Ce n’est pas toujours un mélange facile à trouver. Surtout pour un PSG qui a déjà vécu de grandes déceptions les 3 dernières années. Mais il est loin d’être impossible pour cette équipe de surmonter cet obstacle. Les conseils de Troch sont d’ailleurs plutôt intéressants.

On peut même l’étendre au fait que le PSG ne doit pas trop chercher à se battre « contre » les médias et une possible négativité. Les Parisiens doivent se concentrer sur leur travail, leur jeu et leur « vrai » adversaire. C’est Dortmund qu’il faudra battre le 11 mars, personne d’autre. Le mieux pour y arriver est déjà de se donner les meilleures chances possibles. Il faudra plus d’efforts et de confiance que lors du match aller. Aux joueurs de montrer qu’ils savent réagir et d’utiliser au mieux leur potentiel.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG