Restez connectés avec nous
Deschamps donne son avis sur le positionnement de Mbappé dans l'axe, avec un défaut sur les centres

Autour du PSG

Deschamps donne son avis sur le positionnement de Mbappé dans l’axe, avec un défaut sur les centres

Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France, a donné son avis au journal L’Equipe sur le positionnement de Kylian Mbappé (attaquant de 20 ans) dans l’axe, que ce soit au Paris Saint-Germain ou en Bleus.

“Avec les absences au PSG, il s’est retrouvé axial, voire tout seul devant, avec des avantages et des inconvénients. Il y a moins d’espaces, il est plus dos au jeu, mais bon, cela ne lui pose pas de problème. Il n’a pas le profil d’Olivier Giroud. Kylian, c’est l’explosivité, les déplacements, la vitesse.

« C’est un leader d’attaque. Je ne pense pas qu’il ait d’autres aspirations en termes de leadership. »

Après, il faut construire par rapport à ça. Si on joue contre un bloc bas et qu’on est censés avoir des centres… Ça ne veut pas dire que Kylian ne peut pas marquer sur des centres mais il vaut mieux éviter les ballons en l’air avec lui, oui. Un leader désormais ? C’est un leader d’attaque. Je ne pense pas qu’il ait d’autres aspirations en termes de leadership. Mais, en termes de responsabilités, oui, il en a. Et cela va de pair avec le poste qu’il occupe. », a expliqué Deschamps.

Le sélectionneur des Bleus souligne ici des points intéressants. Ce n’est pas que Mbappé soit clairement meilleur dans l’axe ou sur les côtés, mais ce sont des façons différentes de jouer. Il a plus de place pour sa vitesse quand il n’est pas en buteur. Mais le moindre appel sur lequel il est servi est plus rapidement dangereux. Sa technique peut aussi permettre de combiner avec ses coéquipiers et créer le danger. Dans tous les cas, si l’adversaire joue très bas il n’a pas d’autre choix que de décrocher un peu plus. Même si sa vitesse exceptionnelle permet souvent de trouver quelques espaces dans la profondeur quelques fois par match.

Aussi, il serait intéressant pour lui de travailler le jeu tête, notamment dans le positionnement et la capacité à surprendre le défenseur en passant devant lui. Comme le fait Edinson Cavani (buteur de 32 ans) par exemple. Mbappé en a sans aucun doute les capacités physiques, même s’il ne sera peut-être jamais excellent de la tête.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG