Restez connectés avec nous
Diallo "ouvert à l'idée de s'installer" en arrière gauche au PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Diallo « ouvert à l’idée de s’installer » en arrière gauche au PSG

Alors que le retour de Juan Bernat (28 ans) est toujours attendu et Layvin Kurzawa (28 ans) plutôt poussé vers la sortie, Abdou Diallo (défenseur central de 25 ans) démarre la saison avec le Paris Saint-Germain en tant que latéral gauche. Il avait déjà dépanné dans ce rôle, mais c’est la première fois qu’il enchaîne ainsi les titularisations. Cela avec une montée en puissance offensive plutôt intéressante. Pourrait-il finalement rester dans cette position pour régler le problème parisien du côté gauche ? D’après Goal, cela ne dérange en tout cas pas le joueur.

« Comment l’intéressé ressent-il ce changement ? En privé, il se dit ouvert à l’idée de s’installer à gauche et se sent prêt à prendre tous les chemins pour s’installer dans une grande équipe, alors qu’au poste de défenseur central l’arrivée de Sergio Ramos réduit un peu plus les perspectives. « A Paris, il est heureux aussi bien sur le terrain qu’en dehors », résume un proche

Reste à savoir comment le club perçoit l’idée de faire sa saison avec un attelage Bernat/Diallo. Première certitude : dans les échanges que l’ancien capitaine des Espoirs a eus avec le club, il n’a jamais été question d’un départ. Et ce, depuis que Leonardo est revenu en 2018. »

Le joueur ayant lui-même dit sur le site du PSG qu’il se fait à ce poste, on peut penser qu’il est en effet tout à fait disposé à y rester. De toute façon, Diallo ne va pas cracher sur une possibilité d’être titulaire alors que la concurrence est féroce dans l’axe. Un changement de position peut être perturbant et certains joueurs voient cela comme un risque. Cependant, le défenseur parisien a déjà un peu joué en tant que latéral dans sa carrière et il semble avoir les qualités pour le faire au haut niveau, aussi bien physiquement, tactiquement ou techniquement.

On note tout de même que ce n’est pas une vraie bonne solution pour le PSG sans un recrutement dans l’axe, car les doublures pourraient vite manquer aussi. Ou alors c’est une prise de risque, en acceptant qu’un jeune dépanne par moments. Ce qui peut aussi se tenir, et même plaire, avec par exemple El Chadaille Bitshiabu (16 ans) qui est intégré au groupe. Mais il y a des soirs où un manque d’expérience pourrait inquiéter.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG