Restez connectés avec nous
Domenech évoque la concurrence Navas/Donnarumma, qui risque fort de "mal" se passer
©Iconsport

Anciens

Domenech évoque la concurrence Navas/Donnarumma, qui risque fort de « mal » se passer

Raymond Domenech, ancien entraîneur de l’Équipe de France, s’est livré sur la chaîne l’Équipe. Il a abordé la concurrence entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma (gardiens de 35 et 22 ans) qu’il juge compliquée pour le Paris Saint-Germain. Il se dit peu confiant dans l’idée d’une telle cohabitation entre les deux gardiens. Il évoque les choix de Mauricio Pochettino et souligne qu’il n’aimerait pas être à sa place. Le pessimisme est à l’honneur, comme souvent avec Domenech.

Domenech « Si j’étais coach du PSG, je serais bien embêté »

« Si j’étais coach du PSG, je serais bien embêté. C’est vraiment une situation qui est compliquée. Comment faire ? Parce qu’on ne peut pas laisser l’autre éternellement remplaçant. Est-ce que Pochettino va attendre pour faire un changement, ou est-ce qu’il va attendre qu’il y en ait un qui meurt pour mettre l’autre ? C’est la question et pour le moment on n’a pas la réponse. On aura un élément en Ligue des champions et dimanche face à Lyon. »

Domenech « Pour les joueurs ce sera mal vécu. »

« Est-ce qu’il garde Navas en disant que le titulaire pour le moment c’est lui, et après on verra ? Honnêtement je ne sais pas et je n’aimerais pas être à sa place. Pour les joueurs ce sera mal vécu. Dans quinze jours, si Donnarumma ne joue pas et qu’il est toujours remplaçant, ça se passera mal. Et si Navas sort au prochain match, ça se passera mal. »

Domenech qui s’exprime sur d’éventuels problèmes de vestiaire ? On aura tout vu, quand on sait qu’il a souvent été à l’origine de clash dont le mémorable épisode de Knysna en 2010. Une fois qu’on a dit cela, on se demande si ses propos font référence à son expérience personnelle ou si son expertise est suffisamment poussée pour qu’on puisse s’y référer. Parce que oui, la situation n’est pas optimale pour le PSG qui possède deux gardiens parmi les meilleurs du monde. Mais pourquoi envisager le pire en avance ? On parle plus du problème de la venue de Donnarumma que de la super affaire qu’a réalisée le PSG. De plus, Donnarumma a déclaré qu’il ne ferait pas de vague, qu’il respecterait Navas et les choix de l’entraîneur.

C’est peut-être naïf de croire que ce sera le cas, mais ça ne coûte pas plus cher que le pessimisme ambiant autour de cette concurrence. Bien sûr que ce ne sera pas facile pour Mauricio Pochettino, mais on parle de football et des choix difficiles, il y en a souvent. C’est cela aussi le haut niveau. Réjouissons-nous plutôt de savoir que l’un des meilleurs gardiens au monde a rejoint le PSG libre. Il y aura un déçu, c’est une certitude, mais c’est souvent le cas dans le football. Navas et Donnarumma sont deux grands professionnels et semblent prêts à cohabiter. C’est bien là l’essentiel pour le moment. N’anticipons pas ce débat pour faire monter la crispation autour de cette affaire qui pour l’heure n’en est pas une.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens