Restez connectés avec nous
Domenech ne voit pas l'intérêt pour Mbappé de ne pas aller au bout de la trêve avec la France
©Iconsport

Autour du PSG

Domenech ne voit pas l’intérêt pour Mbappé de ne pas aller au bout de la trêve avec la France

Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France, a été clair : il espère que Kylian Mbappé pourra jouer ce mardi contre la Suède (Ligue des Nations). Mais il existe tout de même un débat, puisque l’attaquant de 21 ans du Paris Saint-Germain a eu une gêne musculaire il y a deux semaines à Nantes (0-3, 9e journée de Ligue 1) et ne s’est pas entraîné collectivement depuis. Mais Raymond Domenech, ancien coach des Bleus aujourd’hui consultant sportif, a expliqué au micro de L’Equipe du Soir qu’il ne verrait pas l’intérêt de renvoyer le joueur au club parisien maintenant.

Domenech « s’il peut faire une mi-temps contre la Suède, c’est parfait. »

« Si c’est pour revenir au PSG et s’entraîner avec trois ou quatre joueurs, ce n’est pas la peine. Il n’y a plus personne, ils sont tous en sélection ou blessés. Au moins avec l’Equipe de France il peut s’entraîner normalement. Et s’il peut faire une mi-temps contre la Suède, c’est parfait. Comme ça il sera prêt à jouer le match du PSG à Monaco vendredi. Je trouve que c’est bien, que c’est mieux comme ça. Plutôt que de revenir et pas faire grand-chose. »

Effectivement, maintenant qu’il ne reste que 3 jours de rassemblement des Bleus, un retour de Mbappé au Camp des Loges ne semble pas essentiel qu’il soit prêt ou non pour jouer. Surtout qu’il n’y a pas de voyage à faire pour gagner du temps pour la suite. Même si Domenech exagère sur la possibilité de travailler avec le PSG, car il y a encore un vrai groupe à Paris malgré la trêve et les blessures.

Ce que l’on regrette ici, c’est qu’il n’ait pas été décidé tout de suite de laisser Mbappé de côté afin de se préparer au mieux pour la suite plutôt que de penser à rejouer au plus vite. Il ne s’est pas encore entraîné collectivement depuis sa blessure et pourrait jouer dès ce mardi. Cela semble un peu précipité. On espère que l’attaquant ne le paierait pas peu de temps après alors que des échéances très importantes pour le PSG arrivent.

La sélection peut être moins inquiète pour la suite, puisque la prochaine internationale sera à la fin du mois de mars prochain. On espère qu’il y aura tout de même une vraie prudence face à la Suède concernant Mbappé. Mais s’il est certain qu’il ne risque rien et qu’il peut reprendre un peu de rythme avant un temps de jeu raisonnable, tant mieux.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG