Restez connectés avec nous
Mercato - Donnarumma, une prolongation et un concurrent en approche ?
@Iconsport

Autour du PSG

Edito – Les temps de jeu, Luis Enrique et la concurrence

Luis Enrique avait annoncé une grosse concurrence dans ce Paris Saint-Germain afin de remplir les objectifs. Après 13 matchs, qu’en est-il vraiment de la profondeur de son effectif et quels sont les joueurs qui sortent du lot ? Peut-on en tirer des enseignements ?

Temps de jeu en minutes (base de 13 matchs joués par le PSG)

Seul joueur à avoir joué toutes les minutes, Donnarumma est bien, pour le moment, le seul gardien qui a sa chance sous les ordres de Luis Enrique. Certains attendaient de la concurrence, elle viendra peut-être avec la Coupe de France.

Skriniar et Hakimi – Deux joueurs très utilisés

Skriniar est le joueur de champs qui dispose de plus de temps de jeu. Il revient pourtant d’une longue blessure avec l’Inter Milan l’année dernière, mais pour Luis Enrique, c’est un homme de base, indéboulonnable. Il n’est pas très rassurant, il est un peu lent, mais il est là, comme taulier de l’entraîneur parisien. Hakimi est juste derrière, on comprend pourquoi, le Marocain est certainement l’un des joueurs qui a le plus de responsabilités. Invité à être latéral en phase défensive, il prend le rôle de milieu, voire milieu offensif quand le PSG a le ballon.

Mbappé, Hernandez et Mbappé – Des hommes de bases

Ils sont là, quasiment tout le temps titulaires, Luis Enrique les sort très rarement. Mbappé, c’est le joueur phare de l’entraîneur parisien, Hernandez, c’est aussi un homme de base, tout comme la révélation, Zaïre-Emery. On tient là, une colonne vertébrale à laquelle on peut rajouter Marquinhos, Vitinha, Dembélé et Ugarte.

Equipe type en temps de jeu

Mbappé- Ramos

Vitinha – Zaïre-Emery – Ugarte – Dembélé

Hernandez – Skriniar – Marquinhos – Hakimi

Donnarumma

Quid de la concurrence

Évidemment, il y a plus de concurrence entre Ramos et Kolo Muani, même si le Portugais a pour le moment un temps de jeu supérieur. Danilo est un remplaçant régulier, mais on le sent, il est tout de même peu utilisé, surtout quand on voit les temps de jeu des défenseurs parisiens. Luis Enrique a une base et change finalement peu, ce qu’on constate également avec Mukiélé, finalement très peu utilisé depuis son retour.

Soler et Barcola – Confiance ? Oui, mais pas trop…

Quand on voit le temps de jeu de Soler, on se demande si Luis Enrique va lui trouver un rôle dans l’équipe d’ici à la fin de la saison. Barcola, malgré le fait que son profil soit apprécié, est clairement un joueur de rotation, loin de jouer dans la même cour que les autres.

Ruiz – Le joueur qui monte ?

Très peu utilisé en début de saison, il commence à gratter du temps de jeu. Si on regarde sur les premiers matchs, Ugarte était impossible à sortir du 11 de départ, mais depuis quelques matchs, l’Uruguayen est moins bien, il n’a d’ailleurs que le 10e temps de jeu et regarde de plus en plus de matchs depuis le banc. Ruiz prend généralement sa place et joue de plus en plus. Cela reste à confirmer, mais on a ici, une concurrence qui pointe le bout de son nez.

Asensio et Lee – Les complications du début de saison

Aux yeux de Luis Enrique, ce sont deux joueurs importants. Asensio était un titulaire (quasi) indiscutable avant sa blessure et Lee, depuis son retour de blessure et de sélection nationale est clairement l’un des joueurs qui rentre le plus sur le terrain, au détriment des Soler, Ndour etc… On peut dire que ce sont deux joueurs qui ont un vrai rôle à jouer, mais attention aux blessures car depuis le début de saison, on les a très peu vus. Être important, c’est bien, mais il faut jouer. On tend vers un retour de blessure d’Asensio et il sera intéressant de voir comment compte l’utiliser, Luis Enrique après tout ces matchs joués sans lui. Pour l’entraîneur parisien, Asensio est davantage qu’une doublure.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Autres articles présents dans Autour du PSG