Restez connectés avec nous
Edito - Luis Campos, l'homme de caractère au cœur du projet ?

Autour du PSG

Edito – Luis Campos, l’homme de caractère au cœur du projet ?

Alors que Leonardo a été démis de ses fonctions de directeur sportif, c’est Luis Campos, qui la remplace. L’homme de 57 ans est solidement ancré dans le football et aura la mission de faire franchir un palier sportif au Paris Saint-Germain. C’est une valeur sûre. Décryptage.

Luis Campos – Le touche à tout

Il a entraîné, préparé physiquement des équipes et il est à la tête d’une société de trading, fondée sur la performance. Il aime peindre et le football par-dessus tout. Il a été adjoint de José Mourinho au Real Madrid et surtout, il est l’épine sous le pied du PSG depuis 2017, avec le titre de champion de Monaco (2017) et de Lille (2021). 

À chaque fois, l’homme de l’ombre, c’était lui. Il possède alors une grosse réputation. Il aime que ses équipes soient fortes collectivement et apporte par petite touche ce qui manque pour maximiser les performances. Ce qu’il veut, c’est gagner et améliorer son effectif, comme il l’a avoué dans l’équipe du 17 août 2019, « mon plaisir passe dans la construction d’un effectif« .

Edito - Luis Campos, l'homme de caractère au cœur du projet ?

Luis Campos of Lille during the french Ligue 1 match between Lille and Paris Saint Germain at Stade Pierre Mauroy on April 14, 2019 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Un mordu de travail

Selon Florian Fieschi, ancien attaché de presse à Lille, interrogé par Le Parisien, Luis Campos « t’oblige à être à fond. Il est capable d’aller suivre trois matchs dans trois pays différents dans la même journée« . Rien que ça. Pour gagner, il est prêt à tout. Il a confiance en ses scouts, mais ne mise jamais sur un seul ressenti. Si un de ses envoyés trouve qu’un joueur à un profil intéressant, un autre va le voir pour confirmer, puis un autre et parfois plus, avant que Campos, lui-même, n’y aille pour faire un dernier avis. Rien n’est laissé au hasard. 

Au diable les approximations avec cet homme qui veut des certitudes et de la cohérence, bien conscient que parfois un joueur peut plaire à un scout, mais qu’il n’a pas tout ce qu’il faut. C’est un travail de fourmi qui a permis à Campos de devenir l’un des meilleurs dénicheurs de talent. Il est présent, mais sait faire de la place.

 Surtout, il rappelle a qui veut l’entendre, qu’il n’est pas là pour se faire des amis, c’est une méthode qui ne marche pas, selon ses propres mots dans L’Équipe le 17 août 2019, « je me suis aperçu que lorsque j’étais très sympathique par le passé, les résultats n’étaient pas tout à fait les mêmes. Alors je suis devenu exigeant avec moi-même et les autres. Mais aussi très reconnaissant. J’écoute beaucoup, mais je dis les choses ».

La cohésion avant les stars

Il sait par expérience que construire une équipe est un travail délicat et qu’un petit grain de sable peut venir tout chambouler. Si une pièce manque, c’est tout le travail qui s’effondre. C’est pour cette raison qu’il est si méticuleux. Il veut une équipe qui marche, quitte à se séparer de joueurs extrêmement talentueux. Pour lui, mieux vaut un bon collectif qu’une équipe avec de fortes individualités capables de certains miracles, mais sur l’ensemble d’une saison peut faire tout capoter. 

On commence à comprendre aussi que le PSG, en allant le chercher, va viser autre chose et semble avoir entendu les messages. Il peut changer profondément une équipe, des joueurs au staff médical en passant par le staff technique s’il sent qu’un problème peut enrayer les mécaniques. C’est du travail d’orfèvrerie que tente de proposer Campos. 

Edito - Luis Campos, l'homme de caractère au cœur du projet ?

Luis Campos of Lille during the Ligue 1 match between Racing Club Strasbourg and Lille OSC at Stade de la Meinau on August 13, 2017 in Strasbourg. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Il ne fait pas de l’ombre à ses entraîneurs

Il est généralement apprécié de ses entraîneurs. Chacun s’occupe de sa partie et respecte le travail de l’autre. On l’a vu avec Galtier et la belle entente entre les deux hommes. Campos est un professionnel passionné, il n’est pas là pour prendre la lumière. Quand il la prend, c’est pour solutionner les problèmes et la rendre à l’équipe. C’est donc encore un grand changement pour le PSG qui s’opère.

Une nomenclature pyramidale bien rodée…

Avec Campos, rien n’est laissé au hasard, il possède 7 scouts à temps plein, et une multitude de recruteurs principalement pour trouver des jeunes joueurs. Il possède un système filtrant pour maximiser les chances de trouver le profil idoine. Il y a donc 7 niveaux dans sa méthode de détection.

  1. Joueur fondamental, complet sur tous les plans, physique, technique, psychologique, tactique. Le joueur répond aux besoins de l’équipe dans son registre. Mûr et opérationnel
  2. Joueur d’équipe. Grandes qualités, première option de recrutement mais pas encore au grade le plus haut.
  3. Jeune joueur au potentiel pour devenir fondamental. Il a déjà toutes les caractéristiques pour devenir un joueur de classe mondiale.
  4. Jeune joueur postulant au onze titulaire. Possède des caractéristiques pour devenir un bon joueur mais ne montre pas encore les aptitudes pour devenir un joueur de classe mondiale.
  5. Joueur incertain. Possède des qualités mais a encore besoin d’être supervisé.
  6. Ne possède pas les qualités requises.

L’idée de base, c’est de visionner des images d’un joueur avant de le suivre en vrai. Ensuite, chaque joueur est revu par plusieurs scouts, histoire d’enlever l’affectif de la prise de décision. Quand un joueur passe les étapes (vu par 3 scouts au moins) et qu’il est dans les 5 premières étapes (vues ci-dessus), alors Campos commence à s’intéresser au joueur. 

C’est une méthode qui a fait ses preuves et qui marche. Les clubs peuvent y avoir accès. En plus de cela, Campos cherche à affiner sa méthode tant qu’il le peut. Il travaille sur le psychologique en lien notamment avec les réseaux sociaux qui sont pour lui une bonne photographie de la mentalité d’un joueur.

… qui a fait ses preuves

Parmi les meilleures recrues à mettre au crédit de Luis Campos, Sportune a mis en avant les 10 plus marquants, petite sélection :

  1. Nicolas Pépé, arrivé à Lille pour 10 Millions d’Euros, vendu 80 millions et qui est aujourd’hui à Arsenal.
  2. Thomas Lemar, arrivé à Monaco pour 4 millions d’Euros et vendu 70 millions d’euros et qui est aujourd’hui à l’Atletico Madrid.
  3. Bernardo Silva, arrivé à Monaco pour 15, 75 millions d’Euros et vendu 80 millions d’euros, fait aujourd’hui le bonheur de Manchester City.
  4. Benjamin Mendy, arrivé à Monaco pour 13 millions d’Euros et vendu 57.5 millions d’euros, aujourd’hui dans la tourmente pour un sordide fait divers.
  5. Fabinho, arrivé à Monaco pour 6 millions d’euros et vendu 45 millions d’Euros, fait aujourd’hui le bonheur de Liverpool.
  6. Tiemoué Bakayoko, arrivé à Monaco pour 8 millions d’Euros et vendu 40 millions d’Euros, aujourd’hui champion d’Italie avec le Milan AC.
  7. Rafael Leao arrivé libre à Lille et vente ç 23 millions d’euros, tout juste élu meilleur joueur de Serie A cette saison avec le Milan AC.

Si l’on en doutait, Campos sait faire des coups. Mais à Paris, il ne le fera pas pour revendre le joueur, mais bien dans une perspective d’avenir et de cohérence. Il a les atouts pour trouver les perles rares qui très souvent deviennent des références dans des gros clubs. C’est un vrai point positif pour Paris qui aura plus de moyens de base pour aller chercher des joueurs encore plus prometteurs pour améliorer l’effectif.

C’est comme cela qui peut compléter son puzzle. Il cherche ce qu’il manque. S’il manque un remplaçant, il va trouver un joueur qui ne cherchera pas tout de suite à être titulaire. Il veut de la clarté et la trouve en dénichant les bons profils.

Edito - Luis Campos, l'homme de caractère au cœur du projet ?

Kylian Mbappe of Monaco celebrate his goal during the Ligue 1 match between As Monaco and Fc Metz at Louis II Stadium on February 11, 2017 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport)

Une relation forte avec le clan Mbappé

C’est un secret de Polichinelle, mais Luis Campos et Kylian Mbappé s’apprécient et ont un passé commun. Il l’a déjà dit lui-même sur France Football en 2021, « C’est vrai que je connais très bien la famille Mbappé depuis que Kylian a 14 ans. On nourrit une grande amitié, mais c’est tout« . Campos est à l’origine de la venue de Mbappé à Monaco, il est aussi de ses premiers contrats. Le PSG sait ce qu’il fait en recrutant Campos.

 

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG