Restez connectés avec nous
Ennjimi explique la "gestion" nécessaire pour un arbitre en évoquant Neymar et Verratti
©Iconsport

Autour du PSG

Ennjimi explique la « gestion » nécessaire pour un arbitre en évoquant Neymar et Verratti

De nombreuses fois, les arbitres de Ligue 1, ont été critiqués pour leur manque de pédagogie et de discussion avec les joueurs. Saïd Ennjimi, qui officié au sein du championnat de France pendant plusieurs années ainsi qu’en Coupe d’Europe, s’est exprimé à ce sujet dans un entretien accordé à Ouest France. Ce dernier, désormais consultant, a aussi donné quelques points à améliorer afin qu’il y ait une meilleure compréhension sur le terrain entre les joueurs et le corps arbitral.

Ennjimi «Les joueurs de football d’un gros calibre ne s’énervent pas»

« Quand un arbitre est trop pointilleux ou trop laxiste, il fait monter les joueurs dans les tours très rapidement. Si des joueurs du calibre de Messi, Ronaldo ou Benzema prennent des coups et se font légèrement bousculer, ce n’est pas très grave car ils ont l’habitude de jouer donc on intervient moins. (…) Les joueurs de football d’un gros calibre ne s’énervent pas. Pour pouvoir faire carrière dans ce milieu, il faut absolument que les arbitres aient cette réflexion en tête. Ce n’est pas de l’arbitrage, c’est de la gestion. On peut siffler un coup franc à droite, à gauche mais le sujet, c’est plus de gérer le match. Des joueurs comme Neymar ou Marco Verratti, ça se gère ».

Ennjimini «j’ai vraiment appris mon métier dans les dernières années»

« Ça ne mange pas de pain d’apprendre quelques mots de brésilien ou d’italien pour essayer de détendre un peu l’atmosphère et de ramener le joueur au jeu. Ça fait aussi partie du boulot de l’arbitre. Moi, j’ai vraiment appris mon métier dans les dernières années. Parfois lors de mes premières années en Ligue 1, je ne comprenais pas l’injustice de certains joueurs qui me critiquaient alors que je savais que j’avais raison puis après j’ai compris que c’était aussi une gestion globale, de la première à la 90e minute. »

C’est essentiellement le manque de discussion et donc les incompréhensions qui créent de la frustration chez les joueurs. En plus de la tension du moment, évidemment Même si Marco Verratti, milieu de terrain de 28 ans, doit être pénible à arbitrer puisqu’il ne cesse de discuter toutes les décisions tout au long de la rencontre. Cependant, peut-être que des réponses claires pourraient aider sans forcément aller jusqu’à apprendre une nouvelle langue. Il y a des possibilités pour communiquer, surtout que les joueurs apprennent le français. Voir un arbitre rester de marbre et refuser toute discussion est une chose très frustrante pour un joueur et logiquement cela rajoute de l’huile sur le feu.

. C’est évidemment un gros point à améliorer en Ligue 1. Le championnat veut grandir et avance saison après saison, avec de plus en plus d’internationaux. Il faut donc que le corps arbitral suive et qu’il y ait aussi une progression à ce niveau afin que ce soit l’intégralité du football français qui progresse. On peut forcément aussi penser aux coups reçus par certains joueurs avec des sanctions pour l’adversaire qui tardent à venir. Le directeur sportif parisien Leonardo l’a d’ailleurs évoqué au moment de parler des blessures de Neymar.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG