Restez connectés avec nous
Une enquête publique à propos du centre d'entraînement du PSG à Poissy, Le Parisien dévoile 4 points essentiels

Autour du PSG

Une enquête publique à propos du centre d’entraînement du PSG à Poissy, Le Parisien dévoile 4 points essentiels

Le Paris Saint-Germain va installer son prochain centre d’entraînement, un grand campus qui doit l’aider à progresser, à Poissy. Il devrait être prêt en 2020 et le projet avance, mais il y a encore beaucoup d’étapes. En ce moment, la ville des Yvelines a lancé une enquête publique auprès de ses habitants. Ils peuvent donc consulter le dossier du centre d’entraînement et faire des remarques. Le Parisien a regardé ce document et en a ressorti 4 points-clefs : 

Les joueurs moins accessibles, sauf à certains moments choisis.

« Alors que l’intégralité des entraînements se déroulent à huis-clos au Camp des Loges, le Campus PSG devrait être aussi cloisonné. Le club veut en effet rendre cette zone complètement étanche aux fans afin de garantir la confidentialité de l’entraînement du groupe professionnel. Un talus naturel arboré intégrant une clôture sera utilisé du côté de la zone des professionnels. Le PSG se réserve toutefois le droit d’ouvrir le Campus « dans le cadre d’évènement bien particuliers ». Les dirigeants ayant émis le désir d’implanter une boutique voire un musée, les fans pourraient y avoir accès à cette occasion.

(…) Le PSG a en effet tenu à souligner la nécessité d’une entrée réservée aux joueurs du club de la capitale. Cet accès ne serait emprunté que par une quarantaine de personnes, joueurs, staff et la presse. En revanche, leur sortie se ferait de l’autre côté du Campus, où pourraient se dérouler les rencontres entre le public et les professionnels. De quoi permettre à certains fans d’effectuer les traditionnels selfies avec leurs joueurs préférés.

Un stade dans le campus, des parkings et les transports privilégiés.

Si les 74 hectares dédiés au Campus PSG seront principalement occupés par des terrains d’entraînements (section masculine, handball ou centre de formation), le nouveau stade sera le centre névralgique du site les week-end. Cette enceinte de 3000 places, susceptible d’en accueillir 2000 supplémentaires, sera située dans la zone la plus « bruyante » du centre et au plus loin des habitations ce qui permettra de ge?rer les effets e?ventuels associe?s. Les supporteurs de l’équipe féminine, qui disputera ses rencontres à domicile dans ce stade, bénéficieront de deux parkings de 500 places. « Par ailleurs, le but du club est aussi de privile?gier les modes doux et les transports en commun (navettes vers le RER les jours de match par exemple) et non de favoriser le « tout voiture », précise le dossier. (…)

Cette enquête publique, ouverte jusqu’au 9 février, qui a pour objet la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme de la Ville de Poissy, en appellera une autre en printemps 2018. Elle sera, cette fois-ci, uniquement dédiée au projet Campus PSG. Avant cela, le PSG déposera officiellement son permis de construire le 18 janvier. »

Reste à voir comment toutes ses idées seront accueillies, même s’il serait surprenant que de grandes modifications au plan soient faites. Il faut maintenant que les 2 enquêtes publiques se terminent dans les temps (ce qui implique sans doute qu’il n’y ait pas un désaccord majeur) pour que les travaux puissent être lancés dans les temps. Ce que l’on espère, car il faut que ce nouveau centre d’entraînement arrive au plus vite pour que ses effets bénéfiques se voient.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG