Restez connectés avec nous
Feignies-Aulnoyes/PSG - Courtin "J’ai versé ma larme au moment du tirage au sort"

Adversaires

Feignies-Aulnoyes/PSG – Courtin « J’ai versé ma larme au moment du tirage au sort »

Romain Courtin, défenseur de l’Entente Feignies-Aulnoyes, s’est exprimé dans Le Parisien, sur sa joie d’affronter son club de cœur, il évoque avec beaucoup d’émotions cette rencontre des 32es de finale de la Coupe de France et nous raconte comment il continue tant qu’il le peut à supporter le club de la capitale.

Courtin « Depuis que je suis en senior mon rêve était de jouer contre le PSG »

« Depuis que je suis en senior mon rêve était de jouer contre le PSG. Je supporte ce club depuis mon enfance. C’est une sorte d’apothéose. Les chances sont infimes quand tu es un joueur amateur d’affronter le PSG. Jamais je n’aurais imaginé pouvoir vivre ça un jour. J’ai versé ma larme au moment du tirage au sort. »

Courtin « Mais dès que j’ai une possibilité, je vais les voir jouer »

« J’allais au virage Auteuil, je les encourageais à me casser la voix pendant 90 minutes. Même si je regarde toujours leur match à la télé, c’est plus compliqué d’aller au stade car j’habite dans le Nord et je joue et entraîne le week-end. Mais dès que j’ai une possibilité, je vais les voir jouer. Ma femme m’avait acheté une place pour le PSG-Liverpool (2-1) en Ligue des champions il y a 3 ans et je suis allé à Reims fin août pour le premier match de Leo Messi. »

C’est toujours un grand moment quand la Coupe de France fait son tirage au sort. Souvent, les petites équipes veulent une grosse affiche contre une grande équipe de Ligue 1. Alors l’émotion est énorme quand un joueur amateur tire son club de cœur. Courtin, le fait bien ressentir, son émotion est palpable et c’est aussi tout le charme de cette grande compétition nationale qui réunit tout le football français. C’est l’occasion de vivre son rêve, de jouer un match qui restera gravé à jamais. 

Pour Courtin, c’est un accomplissement. Lui qui a supporté depuis la tribune Auteuil, qui continuer à retourner au stade quand il le peut, va vivre une expérience qui va le combler. Après, un match reste un match, il faudra qu’il mette de côté tout son ressenti histoire de ne pas passer à côté de son rendez-vous. La Coupe de France permet ce genre d’histoires et les coéquipiers de Courtin auront à cœur de faire honneur au football amateur. Le PSG va devoir prendre le match au sérieux.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Adversaires