Restez connectés avec nous
Fernandez souligne le retour en forme de Danilo et évoque la place de Neymar
©Iconsport

Autour du PSG

Fernandez souligne le retour en forme de Danilo et évoque la place de Neymar

Luis Fernandez, ancien joueur (1978/1986) et entraîneur (de 1994 à 1996 et de 2000 à 2003) du Paris Saint-Germain, est revenu dans le journal Le Parisien sur la victoire 2-4 acquise par les Parisiens sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (à revivre ici) dimanche en clôture de la 30e journée de Ligue 1 2020-2021. Il a souligné plusieurs points très positifs, avec notamment la montée en puissance de Danilo Pereira (milieu de 29 ans). Il s’est aussi tourné vers le retour de Neymar (attaquant de 29 ans) qu’il faut remettre dans l’équipe en gardant l’équilibre.

Fernandez « Ça souligne aussi que, quand on instaure un peu de concurrence, ça aide à être meilleur. »

« Sur ce que j’ai pu voir dimanche, il y a beaucoup d’amélioration dans le jeu mais surtout dans l’engagement, l’état d’esprit, l’envie. Quand on veut faire des efforts, le pressing assez haut, les déplacements… A part dans les 20 dernières minutes où il y a peut-être eu un relâchement à 4-0, sur ce qu’on a vu c’était déjà beaucoup mieux.

Danilo symbolise cette réussite. Etes-vous surpris de le voir à ce niveau ?

C’est un garçon qui a des qualités mais on l’a un peu bougé. On l’a positionné derrière, au milieu, à son arrivée. C’est quand même un international portugais. Après, peut-être qu’il n’a pas réussi à s’adapter, à trouver ses marques rapidement. Il lui a fallu un temps pour qu’il puisse, comme on l’a vu contre Lyon, se sentir bien physiquement, être dans de bonnes dispositions. C’est une bonne chose. Ça souligne aussi que, quand on instaure un peu de concurrence, ça aide à être meilleur, à vouloir faire les efforts.

Fernandez « Neymar c’est monsieur plus. »

Dans une équipe parfaitement équilibrée, où remettriez-vous Neymar dans le onze titulaire ?

Neymar c’est monsieur plus. Il faut le mettre derrière les trois : Di Maria, Kean, Mbappé, dans le cœur du jeu. C’est sa place. En son absence, Pochettino avait mis Draxler ou Verratti. Ils ont essayé de faire pour le mieux mais à ce poste-là il faut un joueur qui déclenche, qui est capable par sa technique d’éliminer, de faire des différences. »

L’équipe parisienne a du talent, c’est indéniable. Son souci pour être vraiment performante est d’avoir les jambes et la bonne mentalité. Le premier point se dessine normalement au fil de la saison avec une bonne préparation physique. Cela n’a pas été possible cette saison à cause d’un contexte très particulier. Il y a en plus une liste d’absents souvent fournie. On voit tout de même une montée en puissance avec le coach Mauricio Pochettino. Le travail qu’il met en place et sa philosophie font du bien au PSG. Sa performance à Lyon le montre, même si la fin est logiquement moins bonne (fatigue et un peu de relâchement).

Danilo Pereira (milieu de 29 ans) peut être un peu un symbole de cette relance. Un peu perdu avec Thomas Tuchel, notamment parce qu’il devait souvent jouer en défense centrale, il a été très critiqué. Certains ont douté de l’intérêt de sa venue à Paris. Il répond très bien ces dernières semaines, avec une énergie retrouvée. Ainsi que de la confiance, comme on a pu le voir sur certaines relances face à l’OL. Lesquelles ont été maîtrisées. Ce n’est pas forcément spectaculaire, mais ce n’est pas ce qui lui est demandé. Son impact physique fait en plus du bien.

C’est de toute façon tout un collectif qui se construit et ainsi une équipe qui va mieux. Ce qui aide aussi les individualités à briller. On ne peut qu’espérer alors que Neymar pourra être étincelant. Le tout étant de trouver la bonne formule. Celle de Fernandez peut fonctionner. Il y a d’autres possibilités. Cela va dépendre des joueurs disponibles et de l’adversaire. De toute façon, avec la bonne mentalité ce PSG peut faire de très grandes choses. Avec Neymar, c’est encore mieux. Mais si l’état d’esprit nécessaire est oublié après la trêve, Neymar présent ou pas, il y aura encore de grandes déceptions. Espérons donc que les Parisiens auront retenu les ingrédients nécessaires.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG