Restez connectés avec nous
Fichage ethnique au PSG, la LFP donnera son verdict le 16 janvier indique Le Parisien

Autour du PSG

Fichage ethnique au PSG, la LFP donnera son verdict le 16 janvier indique Le Parisien

Il y a eu au sein de la cellule recrutement du centre de formation du Paris Saint-Germain l’existence de documents permettant de différencier les joueurs sur les ethnies, ce qui est interdit. Et même si l’enquête menée en interne par le club a mené à la conclusion que ce critère n’a pas été vraiment utilisé, le PSG est sous enquête. Une judiciaire qui avance de son côté, avec notamment une perquisition. Et l’autre menée par la Ligue de Football Professionnel, saisie par le Conseil National de l’EthiqueLe Parisien évoque cette dernière ce vendredi.

« Le 23 novembre, cette instance fédérale a auditionné les responsables actuels du PSG (Jean-Claude Blanc, directeur général délégué, et Pierre Reynaud, responsable du recrutement en Île-de-France) comme les ex-salariés du club directement impliqués (Marc Westerloppe, responsable du recrutement hors Ile-de-France et Olivier Létang, ex-directeur sportif du PSG). Avant de décider… de ne rien décider. Et de transmettre courageusement le dossier à la commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

« Les quatre dirigeants concernés risquent des sanctions allant du simple rappel à l’ordre ou du blâme jusqu’à la radiation. »

Cette dernière a alors nommé un instructeur, chargée de réunir les différentes pièces du dossier et de présenter ses conclusions devant la commission de discipline. Selon nos informations, ce sera chose faite lors de la réunion du 16 janvier prochain. Les quatre dirigeants concernés risquent des sanctions allant du simple rappel à l’ordre ou du blâme jusqu’à la radiation ou à l’inéligibilité dans les instances. »

Il n’y a donc encore rien de sûr sur l’issue de ce dossier, à part visiblement la date du verdict du côté de la LFP. Aussi, le PSG ne devrait pas être puni dans son ensemble. Ce qui semble assez juste, puisque la faute semble plutôt isolée. Le club ne peut pas tout surveiller et accuser Paris de racisme serait très osé, voire absurde compte tenu de ses effectifs en centre de formation. Reste maintenant à attendre le dénouement officiel avec la décision de la LFP, ainsi que celui de l’enquête judiciaire.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG