Restez connectés avec nous
France/Pologne - Krychowiak n'a pas peur des Bleus mais réclame autre chose de son équipe
©Iconsport

Autour du PSG

France/Pologne – Krychowiak n’a pas peur des Bleus mais réclame autre chose de son équipe

Grzegorz Krychowiak, ancien milieu du Paris Saint-Germain, s’est exprimé dans L’Équipe, au sujet du 8e de finale de Coupe du Monde qui approche entre la France et la Pologne. Il évoque les progrès à faire pour réussir à battre les Bleus, mais assure appréhender ce match sans peur, même si cette équipe emmenée par Didier Deschamps sont forts à « toutes les lignes » selon lui.

Krychowiak « Il faudra déjà jouer différemment, surtout avec le ballon »

« Comment appréhendez-vous le huitième de finale face à l’équipe de France ?

Si on veut créer la surprise contre les Bleus il faudra déjà jouer différemment, surtout avec le ballon. Donc on va bien analyser cette défaite face à l’Argentine pour essayer de produire quelque chose de différent contre la France.

Krychowiak « Il faut aussi réussir à être dangereux »

Avez-vous peur des champions du monde ?

Non, on n’a pas peur. Évidemment qu’ils sont favoris et que tout le monde doit certainement les voir gagner facilement contre nous. Après le match qu’on a fait contre l’Argentine, je serais du même avis. Mais ça sera à nous de leur poser des problèmes et de créer la surprise. Mais pour ça il faudra s’améliorer. On sait très bien qu’on sait défendre, tenir longtemps, mais c’est difficile de le faire pendant tout un match. Il faut aussi réussir à être dangereux.

Dans quelles lignes les Français peuvent-ils vous faire mal ?

(Rires) Dans toutes les lignes ! Ils sont forts partout. »

Tout est dit dans les mots de l’ancien parisien. Il faudra faire beaucoup mieux pour la Pologne pour contrecarrer les Bleus mais il ne faut pas non plus qu’ils y aillent en victime. Il faut jouer, c’est la Coupe du Monde. Pour le moment, la Pologne a largement déçu et la France devrait logiquement l’emporter. Mais cette équipe polonaise ferme le jeu, ne propose pas grand-chose, alors la grande difficulté sera de marquer au moins un but pour s’assurer la victoire.

Il ne faut pas que cela aille aux penalties sinon, la France jouerait sa qualification sur un coup du sort. Attention, la Pologne peut aussi se réveiller un peu, même si cela semble dur à croire tant ils n’ont rien proposé, même en terme de révolte. Ce sera un match compliqué à jouer, dans la peau du large favori. Il faudra peut-être un génie pour débloquer un match complexe tactiquement.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG