Restez connectés avec nous
France/Ukraine - Obraniak agacé par la prestation de Mbappé et du choix du dispositif

Autour du PSG

France/Ukraine – Obraniak agacé par la prestation de Mbappé et du choix du dispositif

Suite au match nul entre l’Equipe de France et l’Ukraine (1-1) dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du Monde 2022, Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-Germain âgé de 22 ans est dans tous les viseurs. Ludovic Obraniak, ancien joueur passé par les Girondins de Bordeaux (2012-2014), désormais consultant s’est exprimé à ce sujet dans L’Equipe du Soir et estime que l’EDF ne peut pas se priver de d’autres systèmes de jeux pour mettre Mbappé dans les meilleures conditions.

Obraniak «qu’est-ce qui empêche ce garçon de rayonner même dans un 4-4-2 ?»

« On ne peut pas être condamné à jouer en 4-3-3 pour mettre Mbappé côté gauche, juste pour lui faire plaisir. Il y a d’autres joueurs dans cette équipe, d’autres systèmes que l’on peut tester. Moi, j’ai été enthousiasmé de pouvoir voir Coman de l’autre côté. Et même s’il est préférable de le mettre dans un 4-3-3, qu’est-ce qui empêche ce garçon de rayonner même dans un 4-4-2 ? Les Ukrainiens sont sortis cinq fois, cinq fois il n’a pas donné un coup de main. Il n’a pas été dans l’intensité, beaucoup de déchet… Des résidus qui ne sont pas nécessaires…

Obraniak « qu’il épure son jeu il est beaucoup plus fort. »

On l’a vu avec le PSG, dès qu’il épure son jeu il est beaucoup plus fort. Je fixe, je donne, je redemande… là il est inarrêtable. Surtout face à une équipe regroupée, où ils sont 4-5-6 alignés. On ne peut pas mettre tout sur le dos du système. On ne va pas le faire en fonction de Mbappé. Et rien ne l’empêche d’être bon dans un 4-4-2 comme mercredi soir. », propos relayés par Foot 01.

Mbappé a des qualités qui lui permettent d’être bon dans plusieurs systèmes, mais il faut aussi que ce dernier décide d’accepter de ne pas être mis dans les meilleures conditions. C’est aux joueurs de s’adapter à l’équipe et non pas l’inverse, l’ancien monégasque a un certain statut, mais tout ne doit pas dépendre de cela. Il y a 10 autres joueurs sur la pelouse, il faut donc trouver un dispositif qui correspond à tout le monde et qui permet à chacun de pouvoir faire parler ses qualités. Il s’agit d’un seul match pour le moment et face à l’Ukraine, c’est toute l’équipe qui n’a pas réalisé une performance à la hauteur des attentes.

Mais un joueur comme Mbappé est toujours attendu au tournant, c’est aussi lui qui veut être là star de l’équipe. En cas de mauvaise prestation les critiques sont donc logiques, lorsque vous réclamez la lumière, il y a les bons et les mauvais côtés. En vue de l’Euro qui aura lieu normalement, cet été, Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus, devra trouver le meilleur dispositif. Mais c’est à Mbappé de s’adapter à ce que demandera son sélectionneur, comme il l’a su déjà le faire par le passé. Malheureusement, si son égo ne lui permet pas ça, le sélectionneur a déjà prouvé que personne n’était indispensable et que peu importe le statut, il fallait avant tout s’adapter à l’équipe.

Soulignons tout de même ici que la France pourrait jouer en 4-4-2 avec Mbappé. Il ne faut pas tout réduire à cette place. L’attaquant du PSG sait s’adapter. Mais il doit aussi être dans la bonne mentalité, avec la recherche de l’efficacité plutôt que du spectacle et un jeu tourné vers l’équipe. Offensivement comme défensivement.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG