Restez connectés avec nous
Garetier défend Pochettino sur la sortie de Messi contre Lyon, "Il n’a pas à se justifier"

Autour du PSG

Garetier défend Pochettino sur la sortie de Messi contre Lyon, « Il n’a pas à se justifier »

Geoffroy Garétier est revenu dans le Late Football Club sur la sortie de Lionel Messi, attaquant de 34 ans, contre Lyon dimanche soir (2-1, 6e journée de Ligue 1) qui a fait les gros titres. Le journaliste sportif a défendu le coach Mauricio Pochettino, qui n’a pas à se justifier puisqu’il est le patron de son équipe.

Garétier « Il fait ce qu’il veut et je trouve ça très bien »

« Il fait ce qu’il veut et je trouve ça très bien. Il n’a pas à se justifier. Il peut nous expliquer les choses. Il a commencé par dire une chose que j’ai trouvée très bien : ‘je prends des décisions et je suis là pour ça’, ça marche ou ça ne marche pas, ça plaît ou ça ne plaît pas et ensuite il rentre dans les détails. Pour moi, il n’a même pas besoin de m’expliquer dans les détails pour me convaincre car c’est lui le patron. Et je trouve ça très bien au PSG, qui est un club difficile, qu’il y ait un vrai patron. Encore une fois je le répète, l’entraîneur n’a pas à justifier chacun de ses choix. »

Au PSG, tout ce qui se passe est analysé et critiqué. Quand Pochettino ne fait pas sortir de stars, on dit qu’elles sont au-dessus de l’institution et quand il fait sortir Messi, on le critique parce qu’il se crée un problème. Dans ce cas de figure, quoiqu’il se passe, le PSG est critiqué. Les avis changent selon les opportunités et pour le grand public, cela doit être difficile à suivre. Que faut-il faire pour que cela soit accepté ? C’est pour cette raison que les mots de Garétier sont importants. Pour lui, Pochettino n’a pas besoin de se justifier, il est le patron comme demandé par de nombreux journalistes.

Il fait ses choix en âme et conscience et n’a pas à les justifier. On ne peut pas dire qu’il ne décide de rien et quand il le fait qu’il n’avait pas à le faire. Ce n’est pas sain. Il est celui qui prend les décisions, qu’elles soient acceptées ou non, c’est un autre débat. En attendant, il s’est tout de même justifié face aux tensions naissantes créées par la presse. On l’a vu, Lionel Messi, n’était pas du voyage à Metz à cause d’une légère blessure. On aura eu droit à beaucoup de bruit pour pas-grand-chose et quand bien même l’entraîneur aurait voulu faire un choix tactique, il est dans son droit de le faire. 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG