Restez connectés avec nous
Giuly évoque l'adaptation de Messi et aimerait le voir dans l'axe au PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Giuly évoque l’adaptation de Messi et aimerait le voir dans l’axe au PSG

Ludovic Giuly, ancien ailier droit passé par l’AS Monaco (1998-2004, puis 2011-2012), le FC Barcelone (2004-2007) et le Paris Saint-Germain (2008-2011), a été invité par Le Parisien à livrer son sentiment sur la situation de Lionel Messi après le match nul contre l’Olympique de Marseille dimanche soir (0-0, retrouvez le résumé ici) dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 2021-2022. L’ancien international français (17 sélections) a expliqué que l’attaquant de 34 ans ne soit pas encore brillant, entre son adaptation nécessaire et un positionnement qui n’est pas forcément idéal pour lui aujourd’hui.

« N’oublions pas que même le plus grand joueur du monde a besoin d’un temps d’adaptation. Vous croyez que c’est évident de faire toute sa carrière dans un club comme le Barça et de changer de vie, comme ça, presque du jour au lendemain ? Lui, en plus, n’a pas fait de préparation de début de saison. Il rentrait de vacances et, en l’espace de 72 heures, sa vie a changé. Il faut aussi qu’il s’adapte à un nouveau système sur le terrain, à ses nouveaux coéquipiers, un nouveau stade, un engagement plus physique qu’en Espagne… ce n’est pas simple d’assimiler tout ça.

Giuly « Aujourd’hui, à droite, c’est compliqué, il faut avoir les cannes. »

Un mauvais placement sur le côté droit ?

C’est vrai que le voir sur le côté droit, c’est un peu bizarre, il ferait beaucoup plus de bien dans l’axe. Mais c’est un choix de coach et d’équilibre d’équipe. Moi, je le verrais plutôt derrière les attaquants, au cœur du jeu, comme c’était le cas à la fin avec Barcelone. Aujourd’hui, à droite, c’est compliqué, il faut avoir les cannes, revenir… Leo pour qu’il soit plus explosif, il faut se servir de sa vision du jeu et de sa patte. Mais le coach a quatre grands joueurs devant et veut les utiliser. Pour ça, il en faut un à droite. Neymar, tu sais qu’il va dézoner, Kylian, l’un de ses meilleurs postes c’est devant, pour prendre la profondeur. Leo, lui, peut rentrer avec son pied gauche. »

Evidemment, il faut laisser du temps à Messi pour qu’il se sente au mieux au PSG. C’est un grand changement pour lui, autant au niveau personnel que du jeu. Il faut qu’il apprenne à connaître ses coéquipiers, et que ses derniers le comprennent mieux. Sans oublier que le jeu parisien est encore en construction, ce qui n’aide pas à s’exprimer au mieux.

Tout comme cette place à droite, avec Pochettino qui semble lui demander de rester très proche de la ligne. Il y a sans doute une bonne raison, mais c’est un poste qui demande une certaine vivacité et Messi n’a pas forcément les jambes aujourd’hui pour briller encore dans ce rôle comme il l’a fait dans sa carrière. Sans oublier que cela l’éloigne des autres joueurs offensifs. Il y a tout de même quelques combinaisons, certes. Mais le voir dans l’axe lui permettrait peut-être de garder un peu plus son énergie pour créer, sans déséquilibrer l’équipe par manque d’aide à droite. Et il serait idéalement placé pour servir tout le monde.

Di Maria peut très bien jouer à droite, ou alors il faudra penser à changer un peu le dispositif. On a pu y croire avec le 4-3-1-2 par moments cette saison. Mais ce schéma a été plutôt mis de côté dernièrement. Sans oublier l’idée toujours existante d’une défense à 3, ce qui conviendrait aussi sans doute aux latéraux.

Le Classico auprès des joueurs parisiens :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG