Restez connectés avec nous
Guendouzi dorénavant froid avec un PSG qui était son "club de cœur en France"
©Iconsport

Autour du PSG

Guendouzi dorénavant froid avec un PSG qui était son « club de cœur en France »

Mattéo Guendouzi, milieu de terrain de 22 ans prêté par Arsenal à l’Olympique de Marseille cette saison avec une option d’achat, est lancé dans sa communication pour plaire aux supporters. Le joueur formé au Paris Saint-Germain de 2005 à 2014 (il a ensuite fini sa formation au FC Lorient) doit faire oublier son passé de Titi parisien. Il s’y est appliqué auprès de Onze Mondial.

Guendouzi « j’ai fait mes classes au PSG. Mais aujourd’hui, je suis à l’Olympique de Marseille, dans le plus grand club français. »

« Avant de signer, je savais qu’on allait me faire une remarque concernant mon passage au PSG. Je savais qu’on allait me parler de ça. Tu sais, je suis né à Poissy et j’ai grandi à Saint-Germain-en-Laye. Quand tu es enfant, tu prends ta licence dans le club de la ville où tu habites. Et dans ma ville, c’était le PSG. J’ai donc logiquement signé au PSG parce que c’était le club de ma ville. On m’a posé des questions à ce sujet. Donc oui, j’ai fait mes classes au PSG. Mais aujourd’hui, je suis à l’Olympique de Marseille, dans le plus grand club français, et je suis très heureux.

Le Clasico ?

Tu sais, je n’attends pas un match en particulier avec impatience. Chaque semaine, j’attends le match du week-end avec impatience.

Guendouzi « Sa venue est bien pour la Ligue 1. »

Messi ?

Sa venue est bien pour la Ligue 1, c’est beau pour le championnat de France, car c’est l’un des meilleurs joueurs du monde. Mais ce sera un adversaire. Et pour moi, c’est un adversaire comme tous les autres. »

La déclaration de Guendouzi est claire, il n’a joué au PSG que par logique géographique et sans attachement particulier. On sent une communication ici réfléchie, avec l’excuse de la simplicité et un compliment lancé à l’OM qui plaira aux supporters. Reste à voir s’ils auront de la mémoire, puisqu’en mars dernier, alors qu’il était prêté au Hertha Berlin, le milieu parlait du PSG comme son « club de cœur en France » avant son quart de finale de Ligue des Champions contre le Bayern Munich. On peut comprendre qu’un joueur doit avoir une liberté dans sa carrière et que certains ne veulent pas s’arrêter à la rivalité entre les deux clubs. Mais il faut savoir assumer.

Le milieu prêté à l’OM reste aussi plutôt froid face à la venue de Messi, même s’il reconnaît que c’est une bonne nouvelle pour le football français. Mais il n’est pas question de s’enthousiasmer particulièrement ou de s’inquiéter.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG