Restez connectés avec nous
Ibrahimovic explique pourquoi il a vécu un "enfer" au PSG et évoque le projet
©Iconsport

Autour du PSG

Ibrahimovic explique pourquoi il a vécu un « enfer » au PSG et évoque le projet

Zlatan Ibrahimovic, attaquant de 40 ans passé notamment par le Paris Saint-Germain de 2013 à 2016 dorénavant sous contrat à l’AC Milan jusqu’en 2022 suite à une prolongation l’été dernier, s’est confié dans une interview publiée par L’Equipe ce samedi. Zlatan a évoqué son arrivée au PSG avec un manque de motivation, un « enfer » selon lui, et son apport au sein du projet.

*Avant de venir, je savais déjà que ce serait compliqué, pour un problème de motivation. Tu dois être motivé pour bien faire ton travail. Moi j’arrivais de Serie A où je jouais contre de grands joueurs, de grands clubs, dans de grands stades. Et avec tout le respect que j’ai pour la France, ce n’est pas la même dimension qu’en Italie. Leonardo  m’a dit : ‘Là-dessus, je ne peux pas t’aider pour trouver l’adrénaline’. Il a fallu que j’y travaille chaque jour. Le PSG voulait arriver au plus haut niveau, sur le terrain et en dehors, mais il y avait énormément de choses à faire. Je suis fier de me dire que j’étais là au début, et de voir où il est arrivé aujourd’hui. C’était fantastique. 

Ibrahimovic « Je ne me suis pas adapté au PSG, c’était le contraire. »

Si je pense avoir été aidé le club à grandir ?

Oui, à 100 %. Chaque jour, j’y travaillais. J’ai apporté là-bas les choses auxquelles j’étais habitué à la Juve ou au Milan. Je ne me suis pas adapté au PSG, c’était le contraire. Ils m’ont dit : « Emmène-nous au niveau où nous voulons arriver ». Et ils ont été très à l’écoute, Leonardo, Nasser (Al-Khelaïfi, le président du club), ils étaient très disponibles, ils voulaient y arriver. »

Alors que certains retiennent de Zlatan Ibrahimovic qu’il n’a pas dépassé les quarts de finale de la Ligue des Champions au PSG, il est dommage d’oublier tout ce qu’il a pu apporter. Outre ses nombreux buts et ses passes décisives, ainsi qu’un peu de spectacle, le Suédois a apporté toute son expérience, son leadership et son professionnalisme. Des éléments à ne pas négliger dans un groupe. D’autant plus dans un projet en construction avec l’objectif de s’approcher des meilleurs. D’ailleurs, Paris n’a pas passé les 8es de finale sur les 3 saisons après son départ (même si ce n’est pas le seul facteur).

Bien sûr, il y ici en partie un effet de formule, avec un PSG qui a dû s’adapter à lui et le suivre pour grandir. Mais il y a aussi une part de vérité. Comme les Scherrer Maxwell ou Thiago Motta, le Suédois a imposé sa rigueur. Ils ont aussi été recrutés pour cela et c’est bien qu’ils aient pu pousser Paris vers le haut. Même si on voit que c’était difficile au début de se mettre à fond dans le projet. Ibrahimovic n’a jamais caché qu’il était venu à contrecœur. Au moins, il a pu finalement apprécier être au PSG et il a plutôt bien rempli son rôle, même si tout n’a bien sûr pas été parfait.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG