Restez connectés avec nous
Juan Branco explique la plainte de la Liga contre le PSG "on pense avoir trouvé la faille"
@Iconsport

Autour du PSG

Juan Branco explique la plainte de la Liga contre le PSG « on pense avoir trouvé la faille »

Ce mercredi, la Liga a publié un communiqué officiel pour annoncer sa plainte auprès de l’UEFA à propos du Paris Saint-Germain, alors qu’une avait déjà été lancée contre Manchester City en avril (après le recrutement d’Erling Haaland), à cause des finances du club parisien. Cela en indiquant qu’il y a aussi une action en justice. Un geste fort en grande partie motivé par la prolongation de contrat de Kylian Mbappé, alors que l’Espagne était déjà sûre de le voir signer au Real Madrid. Juan Branco, l’avocat mandaté par Javier Tebas (président de la Liga), a expliqué la position espagnole au micro de RMC Sport en affichant une certaine confiance.

Juan Branco « On établit une règle et ils arrivent à la contourner à chaque fois. »

« On veut changer le système et d’exiger qu’il y ait une harmonisation à l’échelle européenne sur les règles qui s’appliquent sur le fair-play financier, le contrôle financier des clubs pour sortir de la situation délirante dans laquelle on est aujourd’hui avec les contrats que l’on connaît.

Cela fait des années que le PSG réussit à esquiver le droit applicable. Ils ont eu des tactiques plus ou moins efficaces. Plus ou moins légales d’ailleurs. Il y a eu un certain nombre de procédures judiciaires qui ont été lancées suite à un certain nombre de manœuvres qui n’étaient pas tout à fait dans les clous. On établit une règle et ils arrivent à la contourner à chaque fois. Manchester City fait de même… Nous, cette fois, on va essayer de fixer nos limites et de refixer le cadre dont ils ont de cesse de s’échapper.

Juan Branco « Le Real se retrouve dans une position où il ne peut pas suivre les propositions faites par le PSG »

Le Real Madrid a des revenus légaux. Pas des transfusions qui viennent du Qatar. Des revenus qui sont le fruit de son activité commerciale, de son rayonnement. Le Real s’est retrouvé en position de concurrence déloyale par rapport au PSG. On se retrouve avec le Real qui économise ses petits sous année après année, qui n’a pas fait de grands recrutements ces deux dernières années et se retrouve dans une position où il ne peut pas suivre les propositions faites par le PSG. C’est une situation compliquée et injuste.

On demande une réforme du système et c’est pour ça qu’on veut aller à l’échelle européenne. On a l’espoir de réussir changer les règles. Et on pense avoir trouvé la faille qui permettra cette bascule. »

On l’a bien compris, la Liga, avec notamment le Real Madrid qui est mécontent, considère qu’il est injuste de voir Manchester City et le PSG recruter des joueurs qui étaient visés par les grands d’Espagne. Ces plaintes arrivent après l’arrivée d’Erling Haaland dans le premier club et la prolongation de Mbappé dans le second. Bien sûr, l’argent a joué dans ces dossiers. Mais le Real Madrid aussi a proposé de grandes sommes et il faut accepter que d’autres ont des arguments qui ne sont pas qui financiers. Tout comme City et le PSG ont d’autres revenus que les investissements. Il y a eu un vrai développement pour avoir une base forte et saine.

Il y a sans doute des changements à trouver dans le football pour un système plus sage et juste. Sauf qu’il faudrait que certains, en Espagne notamment, arrêtent de faire comme si City et le PSG étaient les responsables de tous les problèmes. On peut facilement penser aux dettes des grands clubs espagnols, par exemple.

Pour le moment, on ne peut qu’attendre pour voir le résultat de cette plainte. On ne peut que faire confiance au PSG Pour ne pas avoir agi n’importe comment. Même si l’Espagne a du mal à le comprendre.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG