Restez connectés avec nous
La négociation pour la baisse des salaires n'avance pas au PSG, indique L'Equipe
©IconSport

Autour du PSG

La négociation pour la baisse des salaires n’avance pas au PSG, indique L’Equipe

Comme dans beaucoup de secteurs, le confinement et la suspension de la saison 2019-2020 ont poussé les clubs de football au chômage partiel pour tenter de sauver au maximum leurs finances. Mais les pertes peuvent rester très importantes avec des rémunérations très élevées. C’est pourquoi la négociation pour une baisse des salaires durant cette période a été lancée. Des accords sont déjà en place dans certains grands clubs européens (comme le FC Barcelone, la Juventus Turin ou le Bayern Munich), mais pas au Paris Saint-Germain. Ce mardi matin, L’Equipe évoque ce blocage.

« Certains joueurs n’ont jamais donné leur point de vue au sein du groupe de discussion des Parisiens sur la question de cette diminution de salaire. Pis, d’autres ont exprimé des positions figées par rapport aux demandes de leur direction. En l’état, un accord entre joueurs sur une position commune à adopter sur ce sujet sensible ne semble pas évidente à trouver.

« le club a calculé qu’il pourrait perdre plus de 215 M€ dans l’histoire. »

Même si le PSG bénéficie actuellement d’une économie de charges patronales constitutive de la mesure de chômage partiel, il n’en demeure pas moins que sa masse salariale demeure très élevée, puisque plusieurs joueurs (Neymar, Mbappé, Cavani, Thiago Silva…) notamment perçoivent un million d’euros brut mensuels ou plus. En 2018-2019, la masse salariale chargée de l’entreprise s’est élevée à 371 M€ sur un budget de 637 M€. Mais avec la crise du Covid-19, les recettes parisiennes se sont effondrées ces dernières semaines et une baisse des émoluments serait la bienvenue, au-delà de la belle image qu’un tel geste de solidarité susciterait. Dans le pire des scénarios, le club a calculé qu’il pourrait perdre plus de 215 M€ dans l’histoire. »

Même si on garde toujours une part de prudence face aux indications du journal sportif sur la vie interne du PSG, il est indéniable qu’il n’y a pas eu d’annonce d’un accord sur ce sujet. Certains joueurs s’étaient pourtant montrés très ouverts à l’idée. Mais la discussion avance visiblement très difficilement et risque finalement de ne jamais aboutir avant la reprise de la compétition (espérée pour la mi-juin). C’est plutôt décevant, surtout que cela a pu aller très vite dans certains clubs. Le PSG y est perdant, espérons une réaction rapide.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG