Restez connectés avec nous
La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d'une révolution ?
©Iconsport

Autour du PSG

La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d’une révolution ?

Chaque lundi, deux rédacteurs répondent à une question liée à l’actualité du Paris Saint-Germain. Nous demanderons toujours aux supporters de donner des propositions sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, nous avons gardons le sujet de Space Panda que l’on a pu résumé ainsi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d’une révolution ?

Nicolas : Une révolution non, mais du changement est nécessaire.

Ne pas oublier que les autres clubs aussi ont des difficultés.

C’est bien de rappeler, comme fait dans la question complète, que les problèmes ne concernent pas que le PSG. Le Bayern Munich n’est pas particulièrement brillant cette saison, notamment en Ligue des Champions mais aussi avec quelques gros ratés en Bundesliga. Chelsea n’a pas un parcours constant, le Real Madrid a eu une grosse période avec un jeu décevant mais a réussi à se « réveiller », la Juventus vit une année compliquée…Liverpool et Manchester City impressionnent souvent, mais il ne s’agit que de deux clubs et il n’y a pas de perfection non plus.

Nous nous concentrons sur le PSG, alors que chaque problème semble particulièrement important. Mais il n’est pas seul et les « spécialistes » français ont trop tendance à exagérer ses soucis. Comme en évoquant un souci avec « l’institution » au premier raté ou quand il y a un début de polémique. Sauf que cela existe dans d’autres clubs et le PSG réussit tout de même à développer un projet intéressant.

Le PSG a des bases plutôt positives.

Même s’il y a aujourd’hui des voix pour critiquer le mercato estival 2021 du PSG, l’effectif est loin d’être inintéressant. Il y avait d’ailleurs surtout de la joie à la fin du recrutement. Le poste de gardien est très bien occupé et cela pour de nombreuses années. Il y a une défense bien fournie, avec de l’expérience (Sergio Ramos notamment), du talent et de la jeunesse (comme Nuno Mendes ou El Chadaille Bitshiabu). Même s’il manque un

La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d'une révolution ?

Presentation of Lionel Messi, Sergio Ramos, Gigi Donnarumma, Hachraf Hakimi and Georginio Wijnaldum – PSG vs Strasbourg in Parc des Princes in Paris, France, on August 14, 2021. (Photo by Lionel Urman/Sipa USA)
Photo by Icon Sport – Parc des Princes – Paris (France)

arrière droit de haut niveau pour concurrence Achraf Hakimi. L’attaque peut faire rêver, avec certains des meilleurs joueurs au monde. Il y a le milieu qui apparaît un peu en dessous, mais sans être désarmé pour le haut niveau.

Il y a bien sûr besoin d’ajustements encore, mais le PSG pouvait avoir l’espoir d’aller en finale de la Ligue des Champions. Beaucoup l’ont dit. Du moins, en regardant l’équipe sur le papier.

Le bilan ne peut pas être satisfaisant.

Le bilan de la saison, même avec deux plutôt belles victoires dernièrement et en ayant à l’esprit qu’il n’est pas illogique que tout ne soit pas parfait, pousse à espérer que des changes changent. Il faut du temps pour construire une équipe, certes, mais il y a trop souvent eu un néant de jeu. Car il ne s’agit pas que de résultat, mais aussi de manière.

Le titre de champion de France ne sera pas pleinement à savourer, puisque trop de matchs ont été gagnés très difficilement. Manque de mouvement, d’enchaînements, d’efforts, de cohérence…Le PSG n’a pas été rien que proche de son potentiel. L’entraîneur Mauricio Pochettino n’est pas le seul responsable, puisque les joueurs peuvent toujours courir et essayer, mais on ne peut pas se satisfaire de ce qu’il « apporte » à Paris.

Jeu trop pauvre et éventuelles solutions mises de côté.

Le jeu se dessine à peine, avec des victoires contre Lorient et Clermont qui ne sont pas vraiment brillantes. Il y a eu du mieux et du plaisir, ça fait du bien. Les attaquants stars se trouvent enfin et entrent dans le collectif. Mais on a aussi vu par moments que cela reste fragile et beaucoup reposent sur la MNM. Il est normal qu’ils soient très importants dans le jeu, sauf que l’on aimerait voir les autres joueurs aussi créer des choses.

Et on a trop souvent surtout vu l’équipe être en difficulté sans que Pochettino tente quelque chose. Angel Di Maria aurait pu jouer au milieu, Georginio Wijnaldum aurait pu ne pas être baladé à différentes positions, les jeunes auraient pu avoir leur chance (contre Clermont ils ont enfin pu rentrer, à la 85e minute…), le coach aurait

La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d'une révolution ?

Mauricio POCHETTINO head coach of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris and Saint-Etienne at Parc des Princes on February 26, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

pu donner une vraie chance à une défense 3, système qui fonctionnait le mieux pendant plusieurs mois mais sans être installé d’un match à l’autre…

Il est aussi possible d’installer une concurrence, ou au moins une vraie rotation. Marquinhos a déçu contre le Real Madrid, mais cela faisait plusieurs semaines qu’il semblait un peu emprunté et Pochettino a continuer à lui faire enchaîner les matchs sans repos. Un peu comme Achraf Hakimi à droite. On aurait aussi pu aimer revoir Mauro Icardi, qui a été sorti de l’équipe en début de saison alors qu’il marquait des buts.

Un meilleur cadre peut-être nécessaire.

Bien sûr, encore une fois, tout ne peut pas être mis sur les épaules de l’entraîneur. Les joueurs doivent aussi avoir plus d’exigence pour ne pas s’arrêter comme on a pu le voir sur certains matchs. Le coach doit les mener, les pousser, mais ils ont aussi leurs responsabilités. Peut-être que c’est à la direction aussi de savoir imposer un certain cadre et une mentalité pour pousser les joueurs à prendre l’habitude de faire au mieux, de se battre.

Il le faudra pour vraiment remplir les objectifs, que ce soit avec Pochettino ou un autre entraîneur. Même si j’ai du mal à penser que ce dernier puisse vraiment apporter au PSG ce dont il a besoin. Mais peut-être que le « temps » lui donnerait raison.

Arthur : Régénérer plus que révolutionner.

Il faut trouver de nouveaux joueurs, de nouveaux profils.

Une chose est sûre, c’est qu’avec ce PSG-là, on se sera jamais sûr de rien. Les joueurs ont montré qu’ils pouvaient largement déjouer et faire une saison passablement ennuyante. Alors il paraît inévitable de changer des choses, de se réinventer. Hormis le gardien de but, le PSG peut travailler sur des renforts défensifs, au milieu et en attaque. Les raisons sont différentes en fonction du compartiment du jeu. 

Derrière, le PSG a besoin d’une vraie concurrence pour laisser reposer Marquinhos. Presnel Kimpembe n’a pas entièrement rassuré et les remplaçants naturels n’ont jamais trouvé grâce aux yeux de Mauricio Pochettino. Sergio Ramos n’a presque pas joué. Il faut donc des renforts ou une concurrence plus forte. Le PSG dispose tout de même d’armes intéressantes avec un socle très fort.

Au milieu, c’est le chantier. Le PSG a empilé les joueurs et on peut constater que beaucoup ont un profil défensif. Il faut essayer de trouver des joueurs plus offensifs sans perdre en qualité de récupération. La révolution au milieu, j’y crois et elle serait nécessaire. Cela manque de profils techniques et Marco Verratti a beau être un joueur formidable, il n’en demeure pas moins assez défensif dans son approche du jeu. 

La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d'une révolution ?

Danilo PEREIRA of Paris Saint Germain (PSG) and Idrissa GUEYE of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris Saint Germain and Clermont at Parc des Princes on September 11, 2021 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

En attaque, tant que le dossier Mbappé ne sera pas réglé, on ne saura pas vraiment. En soi, son départ serait déjà une révolution tant, son impact sur le jeu est saisissant. Messi et Neymar vont rester, c’est presque acquis. Ils ont le niveau, mais il faudra compter sur une concurrence saine pour avancer. En soit, il faut des nouveaux joueurs. Il manque un vrai numéro 9 depuis qu’Icardi est blacklisté. Cela manque d’ailiers de débordement, même si les latéraux pourraient jouer ce rôle si l’entraîneur le voulait.

Il faut dégraisser – trop de joueurs n’ont pas le niveau PSG.

Cela fait des mois voire des années que le PSG trimballe des joueurs sur lesquels il ne compte pas. KurzawaDraxlerDagba, Dina EbimbeDialloKehrerIcardi pour les plus connus d’entre eux. Soit ils ont déjoué, soit ils ont montré des limites irrémédiables pour un club comme Paris. Il faut vite dégraisser, car il y a peu de chances qu’ils performent à l’avenir. Au PSG, ils se sont enlisés et ont déçu pour la plupart. 

Il faut une refonte en laissant partir ces joueurs qui doivent pouvoir trouver un club qui leur donnera plus de temps de jeu. Mais il n’y a pas qu’eux. D’autres joueurs ont montré leurs limites malgré pas mal de temps de jeu, à l’image d’Ander Herrera ou encore Idrissa Gueye. Les deux ont aussi échoué à prendre le leadership au milieu. Ils se bagarrent bien, mais ont trop de limites. Si le PSG veut avancer, il faut un milieu plus fin techniquement tout en gardant des qualités offensives pour faire des différences. Le PSG doit s’interroger sur le niveau de ses joueurs et repenser l’avenir.

Et les jeunes dans tout ça ?

Bien sûr, dans la révolution attendue par certains, il faut se demander si les jeunes ont un avenir dans le projet. Parce que cette saison aura marqué un certain échec à ce niveau-là. Xavi Simons a montré de belles choses, mais n’a jamais réellement eu sa chance. Il faudrait compter un peu plus sur eux, afin de leur permettre de franchir ce cap nécessaire au football de haut niveau. 

Certains clubs étrangers le font. Le PSG a un vivier de talents exceptionnels, mais le club s’en détourne. Il faut remettre le doigt dessus et avancer. Parce que certains jeunes n’auraient pas fait tache parfois cette saison à la place de certains « titulaires ».

Une ossature de haut niveau.

N’en déplaise à certains, le PSG possède des armes redoutables. On peut compter 7 ou 8 joueurs de très haut niveau (selon si on compte encore Mbappé ou pas). En défense Achraf Hakimi et Nuno Mendes, représentent l’avenir. Bernat est là en supplément du Portugais. Marquinhos est indéboulonnable. Cela fait déjà une belle ossature qu’il faut savoir polir notamment en réglant la question du rôle des latéraux dans cette équipe. Au milieu, Verratti est orphelin d’un équipier qui peut vraiment jouer au ballon avec lui. 

La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d'une révolution ?

MARQUINHOS of PSG celebrates the victory with Gianluigi DONNARUMMA of PSG, NEYMAR JR of PSG, Presnel KIMPEMBE of PSG, Colin DAGBA of PSG and team of PSG during the Ligue 1 Uber Eats match during Paris and Lille at Parc des Princes on October 29, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

Mais l’Italien reste une référence. Danilo est aussi un joueur de complément qui s’est avéré très utile même s’il n’a pas le profil d’un titulaire. Devant, Messi et Neymar sont des références. À leur meilleur niveau, ils ne peuvent pas être contestés. Sur le papier, ce sont deux joueurs, sur lesquels le PSG doit pouvoir compter. Le PSG possède une bonne base, mais n’a pas la profondeur de banc nécessaire. L’effectif est trop déséquilibré, cela manque de profils créatifs.

Du changement dans l’organigramme, plus de poids pour l’entraîneur.

On a vu les joueurs, il y a une bonne base, mais il faut qu’elle soit mieux accompagnée. Soit par des renforts, soit par l’entraîneur qui décide de trouver des solutions. Parce qu’il y en a. Le PSG devrait se séparer aussi de Pochettino qui a échoué. L’entraîneur parisien pourrait avoir un sursis d’un an, mais il paraît compliqué d’imaginer qu’il puisse renverser la tendance après 18 mois pénibles. Leonardo doit partir, il ne vend pas de joueurs, et ne parle à la presse que pour critiquer un fait de jeu ou trouver une excuse aux mauvais résultats. Les joueurs sont souvent blessés, il y a peut-être quelque chose à faire de ce côté-là. Le staff ne s’est pas montré souverain.

Il faudra plus de cadres aussi pour les joueurs qui n’ont que trop rarement été mis devant leurs mauvaises performances. Certains ont prétexté le besoin de temps, mais quoiqu’il arrive, on ne peut pas laisser le club s’enliser sans rien dire. On attend des réactions quand les joueurs ne se comportent pas très bien. 

Il faut trouver une envie de travailler ensemble et que chaque joueur arrive à pousser l’autre à être meilleur. Rendre le club plus fort que les joueurs est un objectif que le club doit sérieusement mettre en place. Les médias s’en donnent à cœur joie et c’est tout un club qui tremble quand la pression médiatique est à son paroxysme. 

Conclusion.

Le football se joue à 11 + les remplaçants. Cette saison, le PSG a joué à 11 + personne. On a vu l’équipe souffrir sans réactions. On a constaté le faible niveau pour certains des joueurs. Des joueurs n’ont pas été sérieux. Le PSG doit vendre les joueurs moyens et dégraisser largement. Mais le club de la capitale doit aussi s’appuyer sur la formation qui est gratuite et à portée de main. Cela dit, la base existante est solide.

Avec un entraîneur plus inspiré et une concurrence accrue pour garder tout le monde sur le qui-vive, le PSG pourrait aller bien plus haut. L’ossature du PSG est bonne, pour le peu que les joueurs respectent le club. Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire de prendre des mesures adéquates. Donc le PSG doit garder sa structure composée des meilleurs joueurs du monde et ainsi construire par-dessus en cherchant des doublures et des joueurs de complément.

La question du lundi : Le PSG a-t-il vraiment besoin d'une révolution ?

03 Presnel KIMPEMBE (psg) – 05 MARQUINHOS (psg) – 10 NEYMAR JR (psg) – Joie – Fair Play during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint Germain and Lyon at Parc des Princes on September 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG